BAH AG MOUSSA

QDi.424
Bah Ag Moussa
Date à laquelle le résumé a été mis en ligne sur le site du Comité: 
14 August 2019
Motifs ayant présidé à l'inscription sur la Liste: 

Bah Ag Moussa a été inscrit sur la Liste le 14 août en application des dispositions des paragraphes 2 et 4 de la résolution 2368 (2017) comme associé à l’EIIL ou à Al-Qaida pour avoir concouru au financement, à l’organisation, à la facilitation, à la préparation ou à l’exécution d’actes ou d’activités d’Al-Qaida (QDe.004), en association avec ce groupe, sous son nom, pour son compte ou pour le soutenir ; pour lui avoir fourni, vendu ou transféré des armements et matériels connexes ; pour avoir recruté pour le compte de ce groupe ou soutenu de toute autre manière des actes commis par celui-ci ou des activités auxquelles il se livre.

Renseignements complémentaires: 

Bah ag Moussa est un ancien officier des Forces armées maliennes et membre fondateur d’Ansar Eddine (QDe.135). En 2013, il s’est installé à Tin Zaouatène. Il a rejoint le Haut Conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA) à la demande son secrétaire général, Elghabass ag Intallah (non inscrit sur la Liste), et avec l’assentiment d’Iyad ag Ghali (QDi.316). Par la suite, il a relayé les messages de ce dernier et recruté des combattants touaregs pour Ansar Eddine (QDe.135). 

En 2017, il a pris le commandement des opérations de Jama’a Nusrat ul-Islam wa al-Muslimin (JNIM) (QDe.159), sous la direction d’Iyad ag Ghali. Le 16 juillet 2016, il a dirigé l’attaque perpétrée contre la caserne de Nampala, dans laquelle 20 soldats maliens ont été tués. 

Bah ag Moussa est le demi-frère de Sidi Mohamed ag Oukana (non inscrit sur la Liste), le conseiller religieux d’Iyad ag Ghali.