Le Groupe de travail du Conseil de sécurité sur les opérations de maintien de la paix a été créé en application d’une décision du Conseil annoncée dans une déclaration du Président (S/PRST/2001/3) à l’issue de la 4270e séance, le 31 janvier 2001. Dans cette déclaration, le Conseil réaffirmait qu’il était disposé à tenir des consultations avec les pays fournisseurs de contingents aux moments opportuns, à différents stades des opérations de maintien de la paix des Nations Unies.


         Le 14 janvier 2002, le Conseil de sécurité a donné son agrément pour l’établissement d’un nouveau mécanisme destiné à renforcer sa coopération avec les pays fournisseurs de contingents, qui devait prendre la forme de réunions entre son Groupe de travail sur les opérations de maintien de la paix et ces pays. Ce mécanisme vient compléter les séances publiques et privées prévues par la résolution 1353 (2001), dont l’instauration avait été une avancée considérable pour les relations entre le Conseil et les pays fournisseurs de contingents.


        En janvier 2013, dans sa résolution 2086 (2013), le Conseil de sécurité a réaffirmé l’engagement pris d’améliorer l’efficacité de l’action que mène l’Organisation des Nations Unies à toutes les étapes des conflits, de la prévention au règlement puis à la consolidation de la paix. Il a également constaté que la collaboration et les consultations avec les pays qui fournissent des contingents et du personnel de police devait encore être renforcée, notamment au moyen d’échanges triangulaires entre lui-même, les fournisseurs de contingents et de personnel de police et le Secrétariat concernant les zones où les contingents militaires et les unités de police participent aux premiers efforts de consolidation de la paix. Il a aussi engagé toutes les parties prenantes à participer activement à des consultations ouvertes et plus fréquentes visant à améliorer l’exécution des tâches de consolidation de la paix sur le terrain.