Qu’est-ce que le Comité d’état-major des Nations Unies?

Le Comité d’état-major est un organe subsidiaire du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies dont la mission est définie par la Charte des Nations Unies.

Mandat

Le Comité d’état-major a pour mission « de conseiller et d’assister le Conseil de sécurité pour tout ce qui concerne les moyens d’ordre militaire nécessaires au Conseil pour maintenir la paix et la sécurité internationales, l’emploi et le commandement des forces mises à sa disposition, la réglementation des armements et le désarmement éventuel ».

Les attributions et les responsabilités confiées au Comité d’état-major par la Charte ont évolué au fil des 70 ans d’existence de l’Organisation depuis 1946. La dynamique de la guerre froide et le rejet très tôt de l’idée de doter l’Organisation d’une force militaire permanente autonome ont empêché le Comité d’état-major de jouer son rôle de « ministère mondial de la défense ». Les activités de maintien de la paix de l’ONU, dont l’organisation n’était pas expressément prévue par la Charte des Nations Unies, se sont développées lorsque le Secrétariat a sollicité le concours des États Membres afin de mobiliser les contingents nécessaires à la mise en œuvre des mandats du Conseil de sécurité. Créé en 1948, l’Organisme des Nations Unies chargé de la surveillance de la trêve (ONUST) est la première mission de maintien de la paix de l’ONU. En 1992, le Secrétariat a créé le Département des opérations de maintien de la paix, qui est chargé « d’assurer la direction politique et exécutive des opérations de maintien de la paix de l’ONU et d’assurer la communication avec le Conseil de sécurité, les pays fournissant des contingents ou des ressources financières et les parties au conflit dans le cadre de la mise en œuvre des mandats du Conseil de sécurité ». La création du Département de l’appui aux missions et les activités du Département des affaires politiques sont ensuite venues élargir les attributions du Secrétariat de l’ONU dans la mise en œuvre des volets « sécurité » des mandats du Conseil. Aussi est-ce donc le Secrétariat et non le Comité d’état-major qui s’est retrouvé au centre des activités militaires de l’ONU. Le Comité d’état-major n’a conservé qu’un rôle purement consultatif auprès du Conseil de sécurité.

Se réunissant depuis sa séance inaugurale tenue à Londres le 4 février 1946, le Comité est le plus ancien organe subsidiaire permanent du Conseil de sécurité.

Le Comité d’état-major constitue aujourd’hui un groupe de conseillers militaires placés auprès des diplomates de leurs gouvernements respectifs (représentants permanents).