À Gereida, dans le sud du Darfour, les terres sont cultivées par les résidents du camp de Forika pour personnes déplacées. L'Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD) a déployé plus de 800 soldats venus d'Éthiopie pour assurer la protection des civils dans la région. Photo ONU/Albert González Farran L’amélioration de la sécurité d’occupation et des droits de propriété peut apporter une contribution essentielle au progrès économique et social dans tous les milieux ruraux et urbains, fournissant un appui à la réduction de la pauvreté et renforçant l’égalité des sexes et la paix et la sécurité. Le statut d’occupation, distinguant différents types de statut adaptés aux conditions et besoins locaux tels que les droits de propriété collective et la protection des ressources communes, crée une certitude concernant ce qui peut être fait avec la terre ou la propriété et son utilisation et peut accroître les possibilités et les avantages économiques par le biais de l’investissement. On peut citer, parmi les principaux organes de l’Organisation des Nations Unies s’occupant de questions touchant la terre et le droit de propriété, le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), le Programme des Nations Unies pour les établissements humains (ONU-Habitat), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Département des opérations de maintien de la paix (DOMP), l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et la Commission des Nations Unies pour le droit commercial international (CNUDCI).