Plénière

Plénière

19 octobre 2018
AG/12081

Aujourd’hui à l’Assemblée générale, les 25 intervenants ont salué unanimement la création de la Zone de libre échange sur le continent africain, au cours de l’examen des progrès accomplis dans la mise en œuvre du Nouveau Partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD) que les pays africains ont continué de mettre en œuvre dans plusieurs domaines clefs, notamment les infrastructures, l’agriculture et la prise en compte de la problématique femmes-hommes, selon le rapport du Secrétaire général.

18 octobre 2018
AG/12080

La « quatrième révolution industrielle », les « chances formidables » qu’elle offre mais aussi les défis qu’elle présente ont été commentés aujourd’hui à l’Assemblée générale qui tenait une séance sur l’« incidence de l’évolution rapide de la technique sur la réalisation des objectifs de développement durable ».

17 octobre 2018
AG/12079

Le Président du « Mécanisme international appelé à exercer les fonctions résiduelles des Tribunaux pénaux internationaux pour le Rwanda (TPIR) et pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) » a indiqué aujourd’hui que le successeur des deux Tribunaux fonctionne désormais comme une institution autonome, depuis la fermeture du TPIY, en décembre 2017. 

16 octobre 2018
AG/12078

Pour la première fois dans l’histoire des Nations Unies, un État non membre observateur, la Palestine, accède à la présidence d’un groupe, le « Groupe des 77 et la Chine », pour 2019

12 octobre 2018
AG/12077

L’Assemblée générale a élu, ce matin, à bulletin secret, 18 membres du Conseil des droits de l’homme, qui siégeront aux côtés de leurs 29 pairs, pour une durée de trois ans à compter du 1er janvier 2019.

10 octobre 2018
AG/12076

Aujourd’hui, à l’Assemblée générale, le Bélarus et la Fédération de Russie ont émis des réserves sur le rapport du Secrétaire général relatif au « nouveau modèle de gestion de l’ONU ».  Avant cela, l’Assemblée a adopté deux résolutions entérinant les Déclarations politiques issues des réunions de haut niveau, du 26 et du 27 septembre, sur la tuberculose et sur les maladies non transmissibles.

8 octobre 2018
AG/12075

Quatorze délégations ont commenté aujourd’hui à l’Assemblée générale le Rapport sur l’activité de l’ONU que le Secrétaire général, M. António Guterres, avait présenté aux chefs d’État et de gouvernement le 25 septembre dernier, dont des réformes pour rendre l’Organisation, comme l’a rappelé la Suisse, « plus souple, plus efficace, plus transparente et plus responsable, meilleure gestionnaire et davantage tournée vers l’action, avec un fonctionnement décentralisé lui permettant de mieux appuyer ses activités normatives et opérationnelles ».

 

2 octobre 2018
AG/12074

L’Assemblée générale a clos ce matin la deuxième partie du Sommet de la paix Nelson Mandela, une réunion de haut niveau ouverte lundi 24 septembre et au cours de laquelle plus de 150 orateurs auront salué le parcours exceptionnel de l’ex-Président de l’Afrique du Sud, tout en réfléchissant à la paix mondiale.

1 octobre 2018
AG/12073

Plus d’une centaine de chefs d’État et de gouvernement, à l’exception notable du Président américain, ont défendu haut et fort le multilatéralisme, au cours du débat général de l’Assemblée générale qui se tenait cette année sur le thème « Faire de l’ONU une organisation pour tous: une force mondiale fondée sur des responsabilités partagées, au service de sociétés pacifiques, équitables et durables* ». 

29 septembre 2018
AG/12072

Migrations, changements climatiques et développement durable ont été de nouveau largement évoqués samedi à l’Assemblée générale alors qu’approche la fin du débat général.  Mais ce sont plus encore des conflits qu’ont traité les dignitaires présents, de même que des menaces sur le droit international, lequel pâlit sous les assauts de l’unilatéralisme que la communauté des nations avait cru dépasser, notamment en adoptant la Déclaration universelle des droits de l’homme en 1948.

 

 

28 septembre 2018
AG/12071

Aujourd’hui encore, la lutte contre les changements climatiques et la remise en cause du multilatéralisme ont fait l’objet de nombreuses interventions de la part des chefs d’État et de gouvernement réunis au quatrième jour du débat général des Nations Unies, dont de nombreux dirigeants de petits États insulaires en développement (PEID).

27 septembre 2018
AG/12068

Face à un monde de plus en plus fracturé où les institutions s’écroulent au lieu de protéger les peuples du recours à la force et des tempêtes économiques, la Présidente de la Lituanie a mis en garde contre la tentation de laisser les voix du nationalisme et de la division l’emporter sur le dialogue et la coopération.  Au troisième jour du débat général de l’Assemblée générale, les chefs d’État et de gouvernement ont vanté les mérites du leadership collectif, tout en reconnaissant leurs responsabilités dans le scepticisme qui entoure le multilatéralisme.

26 septembre 2018
AG/12064

Au deuxième jour du débat général, les dirigeants de la planète réunis sous le dôme de l’Assemblée générale ont continué de recenser les défis que l’ONU doit encore relever pour faire des ambitions de la Charte une réalité.  La gestion de la mobilité humaine, notamment des flux de réfugiés, a été au cœur des discours, dans la perspective de l’adoption formelle du pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, en décembre à Marrakech. 

25 septembre 2018
AG/12062

Réunis pour le débat annuel de l’Assemblée générale, les dirigeants du monde ont commencé aujourd’hui à présenter leur point de vue sur les causes de la « confiance fragilisée » des peuples dans la gouvernance mondiale et les remèdes à y apporter.

24 septembre 2018
AG/12060

L’Assemblée générale a adopté ce matin, à l’unanimité et sous les applaudissements, une déclaration* politique proclamant la période 2019-2028 « Décennie Nelson Mandela pour la paix ».  Cette adoption fut le point d’orgue du Sommet pour la paix, organisé aujourd’hui en son nom.  Le parcours unique du leader sud-africain, disparu en 2013, a inspiré les déclarations à la tribune de près d’une centaine de chefs d’État et de gouvernement.  Nelson Mandela fut « l’un des grands leaders de notre temps, qui nous a enseigné qu’il est possible de pardonner », a résumé la Présidente de l’Assemblée générale, Mme María Fernanda Espinosa-Garcés, à l’ouverture de la séance.

21 septembre 2018
AG/12058

« Faire de l’ONU une organisation pour tous: une force mondiale fondée sur des responsabilités partagées, au service de sociétés pacifiques, équitables et durables » est le thème* choisi par l’Assemblée générale pour le débat général de sa soixante-treizième session.  Ce débat se tiendra de mardi 25 septembre au lundi 1er octobre 2018, a décidé l’Assemblée générale qui a finalisé son ordre du jour, dont les points relatifs à « la situation dans les territoires ukrainiens temporairement occupés » et à « la responsabilité de protéger et la prévention du génocide » ont été inscrits après un vote.

21 septembre 2018
AG/12057

Flûte, tam-tam et chants traditionnels du Ghana; l’Assemblée générale s’est inclinée aujourd’hui devant la mémoire de l’ancien Secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, en présence de ses successeurs, MM. Ban Ki-moon et António Guterres lequel a salué « un homme exceptionnellement chaleureux, accessible et populaire, mais surtout fervent défenseur des valeurs de la Charte des Nations Unies ».

18 septembre 2018
AG/12054

« Démontrer la pertinence des Nations Unies à tous les peuples du monde: Leadership mondial et responsabilités partagées pour des sociétés pacifiques, équitables et durables », c’est le thème qu’a choisi la Présidente de l’Assemblée générale, en donnant aujourd’hui le coup d’envoi de la soixante-treizième session, en présence du Secrétaire général de l’ONU.  Mme Maria Fernanda Espinosa Garcés, de l’Équateur, quatrième femme à se hisser à ce poste en 72 ans, a attaché à son thème sept priorités.

17 septembre 2018
AG/12051

L’Assemblée générale a annoncé aujourd’hui pour le 21 septembre, une cérémonie d’hommage à la mémoire de l’ancien Secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, décédé le 18 août dernier, au cours de laquelle M. Ban Ki-moon, prédécesseur du chef de l’Organisation actuel devrait faire une déclaration. 

17 septembre 2018
AG/12052

M. Miroslav Lajčák a achevé, cet après-midi, son mandat de Président de la soixante-douzième session de l’Assemblée générale, en lançant une véritable mise en garde contre les menaces qui pèsent sur le multilatéralisme, une des « six tendances majeures » qu’il a identifiées.  En présence du Secrétaire général de l’ONU, M Lajčák a cédé le marteau à Mme María Fernanda Espinosa Garcés, de l’Équateur, la quatrième femme à prendre la tête de l’organe « le plus représentatif » des Nations Unies.