Conseil de sécurité

20 juin 2022
CS/14936

Alors que la mise en œuvre de l’Accord revitalisé sur le règlement du conflit en République du Soudan du Sud, signé en 2018, accuse du retard, la « fenêtre d’opportunité » pour la fin de la période de transition, censée s’achever en février 2023, est en train de se refermer, a averti, ce matin, le Représentant spécial pour ce pays devant le Conseil de sécurité, appelant les parties à s’entendre de toute urgence sur une « feuille de route », comme le demandent conjointement l’Union africaine, l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) et l’ONU.     

17 juin 2022
SC/14935

Le 3 juin 2022, le Comité du Conseil de sécurité faisant suite à la résolution 751 (1992) sur la Somalie (« le Comité ») a tenu des consultations pour entendre un exposé du Groupe d’experts sur la Somalie sur sa mise à jour globale à mi-parcours, couvrant la période allant du 16 décembre 2021 au 27 avril 2022, et présentée en application du paragraphe 41 de la résolution 2607 (2021).

16 juin 2022
CS/14934

La Représentante spéciale du Secrétaire général en Haïti a appelé à fournir d’urgence un plus grand soutien à la police nationale du pays, alertant de la détérioration rapide de la sécurité au moment où le dialogue sur les futurs arrangements de gouvernance du pays restent dans une impasse prolongée.

16 juin 2022
CS/14933

La séance d’information annuelle du Conseil de sécurité sur la coopération entre l’Union européenne (UE) et l’ONU, tenue ce matin, a permis de constater l’ampleur des divergences entre les Occidentaux et la Fédération de Russie, dans le contexte de la guerre menée par ce pays contre l’Ukraine et de la crise mondiale que provoque ce conflit.

15 juin 2022
CS/14932

Le débat public du Conseil de sécurité tenu aujourd’hui portait sur le rôle des organisations régionales dans l’application du programme pour les femmes et la paix et la sécurité face aux troubles politiques et aux prises de pouvoir par la force.  Une réunion qui a vu se succéder des représentants de l’Union africaine (UA), l’Union européenne (UE), l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) et la Ligue des États arabes, tous venus exposer leurs efforts et leurs plans d’action régionaux et/ou réseaux régionaux sur le sujet, notamment les réseaux de médiatrices.

15 juin 2022
SG/SM/21322

On trouvera ci-après la déclaration du Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, au débat public du Conseil de sécurité sur le programme pour les femmes et la paix et la sécurité, à New York, aujourd’hui:

14 juin 2022
CS/14930

Pour sa dernière intervention devant le Conseil de sécurité, le Président du Mécanisme international appelé à exercer les fonctions résiduelles des Tribunaux pénaux, M. Carmel Agius, a dressé le bilan de sa présidence, en soulignant les « progrès remarquables accomplis » malgré d’importants défis, dont la pandémie de COVID-19.  Les délégations lui ont décerné un satisfecit, même si certaines notes dissonantes sont venues de la Fédération de Russie et de la Serbie.

14 juin 2022
CS/14931

La prorogation de deux mois, jusqu’au 2 août, de la trêve conclue entre le Gouvernement yéménite et les rebelles houthistes constitue un véritable espoir de paix après plus de sept années de conflit, à condition cependant que les parties respectent sa mise en œuvre et s’engagent dans un processus politique à plus grande échelle, a indiqué, cet après-midi devant le Conseil de sécurité, l’Envoyé spécial pour le Yémen. 

13 juin 2022
CS/14929

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour le Mali, M. El-Ghassim Wane, a fait part aux membres du Conseil de sécurité, ce matin, d’une forte augmentation des violations des droits de l’homme dans le pays, dont les auteurs présumés seraient des membres tant des groupes extrémistes que des forces de sécurité maliennes positionnées dans le centre du Mali.  

9 juin 2022
AG/12424

L’Assemblée générale a élu, ce matin, cinq nouveaux membres non permanents du Conseil de sécurité pour un mandat de deux ans qui commence le 1er janvier 2023 pour se terminer le 31 décembre 2024.  L’Équateur y fait ainsi son entrée avec 190 voix, le Japon avec 184 voix, Malte avec 185 voix, tandis que le Mozambique et la Suisse ont récolté 192 et 187 voix respectivement.  Ayant obtenu seulement 3 voix, la Mongolie n’a pas été élue.  L’Assemblée générale a également fait le point sur la mise en œuvre de la Déclaration d’engagement sur le VIH/sida après avoir examiné le rapport annuel du Conseil de sécurité, l’occasion pour de nombreuses délégations de plaider, comme chaque année, pour un document plus complet, plus substantiel et plus analytique.