Conférences de presse

18 janvier 2019
SG/SM/19436

Aujourd’hui, à sa première conférence de l’année 2019, le Secrétaire général de l’ONU a plaidé vigoureusement pour un « multilatéralisme juste » face aux défis mondiaux, un message qu’il entend réitérer au Forum économique de Davos, la semaine prochaine.  « Les mots ne suffisent pas », a-t-il martelé, se disant prêt à « agir de manière efficace » pour arracher les racines de la peur, de la méfiance, de l’anxiété et de la colère. 

2 janvier 2019
Conf190102-CS

Le temps fort du programme du Conseil de sécurité en janvier sera la tenue d’un débat public sur les conséquences pour la paix et la sécurité internationales des catastrophes liées aux changements climatiques, a annoncé aujourd’hui M. José Singer, Envoyé spécial de la République dominicaine et Président du Conseil, au cours d’une brève conférence de presse au Siège des Nations Unies.

3 décembre 2018
Conf181203-CS

Deux réunions de haut niveau seront organisées en décembre au Conseil de sécurité, dont une présidée par le Président ivoirien en personne, M. Alassane Ouattara, a annoncé, cet après-midi, lors d’une conférence de presse, le Représentant permanent de la Côte d’Ivoire auprès des Nations Unies, M. Kacou Houadja Léon Adom, qui assume la présidence mensuelle de l’organe chargé du maintien de la paix et de la sécurité internationales.

1 novembre 2018
CONF181101-CS

En novembre, le Conseil de sécurité organisera deux débats publics en présence du Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, avec pour intention de remettre la Charte des Nations Unies à l’honneur, a annoncé le Représentant permanent de la Chine auprès des Nations Unies, M. Ma Zhaoxu, qui assume la présidence mensuelle de l’organe chargé du maintien de la paix et de la sécurité internationales. 

3 octobre 2018
Conf181003-CS

C’est un programme de travail particulièrement chargé qui attend le Conseil de sécurité en octobre, a annoncé, cet après-midi, lors de sa conférence de presse, le Représentant permanent de la Bolivie, M. Sacha Sergio Llorentty Solíz, qui assurera la présidence mensuelle de l’organe chargé du maintien de la paix et de la sécurité internationales et conduira, aux côtés de la France et de la Guinée équatoriale, une délégation du Conseil en République démocratique du Congo (RDC), du 4 au 8 octobre.

20 septembre 2018
SG/SM/19223

Avant d’annoncer les trois réunions qu’il entend convoquer dès l’ouverture du débat de haut niveau de la soixante-treizième session de l’Assemblée générale, le 25 septembre, le Secrétaire général de l’ONU a appelé, aujourd’hui, à la pleine mise en œuvre de l’accord signé entre la Fédération de Russie et la Turquie sur la création d’une zone tampon démilitarisée dans la région d’Edleb, en Syrie, qui pourrait sauver de la catastrophe trois millions de civils, dont un million d’enfants.

4 septembre 2018
CONF180904-CS

Septembre sera le mois des « premières fois » au Conseil de sécurité, a annoncé celle qui en présidera les travaux mensuels, la Représentante permanente des États-Unis auprès des Nations Unies. 

1 août 2018
Conf180801-CS

En août, la situation au Myanmar et la question de la médiation et du règlement des différends figureront au « premier plan » des travaux du Conseil de sécurité, a annoncé, cet après-midi, la Représentante permanente du Royaume-Uni, Mme Karen Pierce, qui assurera la présidence mensuelle de l’organe de l’ONU chargé du maintien de la paix et de la sécurité internationales.

12 Juillet 2018
SG/SM/19133

Plaidoyer en faveur des migrants, guerre ouverte au harcèlement sexuel au sein de l’Organisation et initiative pour la coopération numérique: tels ont été les principaux thèmes développés, aujourd’hui, par le Secrétaire général de l’ONU, lors de sa première conférence de presse à New York depuis le 16 janvier dernier.

2 Juillet 2018
Conf180702-CS

Le représentant permanent de la Suède, M. Olof Skoog, dont le pays préside le Conseil de sécurité en ce mois de juillet, a présenté, cet après-midi, le programme de travail mensuel du Conseil, évoquant les trois « cibles mouvantes » à considérer: la Syrie, le Yémen et le Soudan du Sud, des pays dont il faut suivre la situation en permanence, et où les crises « portent atteinte à la crédibilité du Conseil de sécurité ».