Imprimer
SG/SM/21097
3 janvier 2022

Démission du Premier Ministre du Soudan: le Secrétaire général regrette l’absence d'un accord politique sur la voie à suivre malgré la gravité de la situation

 La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Le Secrétaire général condamne la poursuite des violences visant les manifestants et appelle les forces de sécurité soudanaises à faire preuve de la plus grande retenue et à respecter leurs obligations en ce qui concerne les droits à la liberté de réunion et d’expression. 

Le Secrétaire général a également pris note de la démission du Premier Ministre Abdalla Hamdok.  Il regrette qu’un accord politique sur la voie à suivre ne soit pas en place malgré la gravité de la situation au Soudan.  Le Secrétaire général encourage toutes les parties prenantes à continuer de s’engager dans un dialogue constructif afin de parvenir à une solution inclusive, pacifique et durable.  Les aspirations soudanaises à une transition menant à un ordre démocratique sont essentielles.  L’ONU reste prête à soutenir ces efforts. 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.