Imprimer
SG/SM/21096
1 janvier 2022

Kosovo: l’ONU prend des mesures pour assurer la sécurité d’un membre du personnel de la MINUK déclaré « persona non grata » par les autorités

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Nous avons été informés de la déclaration des autorités du Kosovo qualifiant de « persona non grata » un membre du personnel de la Mission d’administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo (MINUK).  Aucune communication officielle provenant des autorités kosovares n’a été reçue par la Mission au sujet de cette annonce.  La doctrine de « persona non grata » ne s’applique pas au personnel des Nations Unies et n’est pas envisagée dans le règlement 2000/47 de la MINUK (sur le statut, les privilèges et les immunités de la KFOR et de la MINUK et de leur personnel au Kosovo). 

Toute préoccupation concernant un membre du personnel de la MINUK doit être adressée à la direction de la Mission afin que la MINUK puisse traiter la question conformément au statut, aux privilèges et aux immunités de la MINUK et de son personnel. 

La MINUK et le Siège de l’ONU prennent les mesures appropriées pour assurer la sécurité du membre du personnel concerné et assurent le suivi auprès des autorités compétentes à ce sujet. 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.