Imprimer
PI/2302
27 mai 2022

Le Département de la communication globale signe des accords d’association avec 13 organisations de la société civile

Le Département de la communication globale (DCG) a scellé, vendredi 13 mai dernier, des accords d’association avec 13 organisations de la société civile. Sélectionnées par le Comité des associations de la société civile du DCG, ces organisations viennent de huit pays: Belgique, Canada, États-Unis, Inde, Liban, Ouganda, Royaume-Uni et Uruguay.

Les organisations suivantes travaillent sur des questions telles que les droits des enfants, la diversité culturelle, le renforcement de la communauté, l’éducation à la citoyenneté mondiale, la protection de l’environnement, la consommation et la production durables et responsables, les droits des personnes handicapées, l’inclusion sociale et l’autonomisation des femmes et des jeunes, entre autres. 

  1. Empowering the Turkish - American Community USA (États-Unis)
  2. Federation of Medical Women of Canada / Fédération des Femmes Médecins du Canada (Canada)
  3. Hakka Association of New York (États-Unis)
  4. Monitor My Health Inc (États-Unis)
  5. Mtree (États-Unis)
  6. National Association of Palliative Care for AYUSH & Integrative Medicine (Inde)
  7. Organización de Bomberos Americanos (Uruguay) 
  8. Pan American Development Foundation (États-Unis)  
  9. Struggle Against Poverty (Ouganda) 
  10. United Voices 4 Peace (Belgique) 
  11. Université de Balamand (Liban)  
  12. University of Westminster (Royaume-Uni)  
  13. Zakat Foundation of America (États-Unis)  

Le directeur adjoint de la Division de la sensibilisation du DCG, M. Robert Skinner, s’est déclaré « encouragé et inspiré » par « l’engagement exceptionnel » des organisations de la société civile nouvellement associées.  Face aux défis mondiaux, « l’ONU et la société civile doivent s’unir pour bâtir des communautés plus fortes et plus résilientes », a-t-il souligné.  « Nous devons travailler ensemble pour agir sur le climat, nous remettre de la COVID-19 et faire en sorte que chacun, partout, ait accès à un vaccin et à des soins médicaux de qualité. »

« Nous devons travailler côte à côte pour garantir que les civils innocents soient à l’abri des blessures et des conflits et que les journalistes et les militants puissent s’exprimer librement, sans danger », a ajouté M. Skinner, assurant que l’ONU reste attachée au pouvoir de l’engagement de la société civile.

Les organisations de la société civile sont des partenaires cruciaux dans la diffusion des informations sur le travail et les priorités des Nations Unies.  L’importance de ces partenariats a été particulièrement mise en évidence lors de la pandémie de COVID-19, le réseau des organisations de la société civile ayant contribué à amplifier le message de l’ONU et à lutter contre la désinformation dans le cadre de la campagne Verified des Nations Unies.  Le nombre croissant de témoignages sur la riposte de la société civile à la COVID-19 fournit également un aperçu de l’appui considérable que ces organisations apportent à leurs communautés pendant la crise.

Le Comité des associations de la société civile du Département de la communication globale

Le Département de la communication globale (DCG) travaille avec diverses organisations de la société civile du monde entier, allant de petits groupes à des filiales de grands réseaux et à des institutions universitaires.  Les organisations sont tenues de satisfaire à certaines exigences minimales avant d’être associées au Département.  Outre leurs principales activités, elles sont censées diffuser à leurs membres et à leur public les informations reçues du Département sur les travaux de l’ONU et les questions inscrites à son ordre du jour. 

Les organisations associées au DCG doivent se joindre à l’effort mondial pour soutenir le Programme 2030 et ses 17 objectifs de développement durable (ODD), promouvoir et défendre les droits humains et promouvoir la paix et la sécurité.  Elles ont également la possibilité de nouer des contacts avec d’autres organisations et de partager des informations sur leurs activités lors des briefings thématiques et des séances de renforcement des capacités, ainsi qu’à l’occasion de la Conférence des Nations Unies et de la société civile.

Les organisations qui remplissent avec succès les critères d’association avec le Département peuvent proposer et diriger des séances d’information de la société civile organisées par le DCG.  Elles reçoivent jusqu’à six laissez-passer (dont deux sont destinés aux représentants de la jeunesse âgés de 18 à 32 ans) pour faciliter leur accès aux réunions officielles des Nations Unies, aux événements et aux séances d’information au Siège, à New York.  Elles ont également accès au Centre de ressources pour la société civile qui est situé dans le bâtiment de l’Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche (UNITAR) au 801 UN Plaza, 2e étage, New York*.

Pour de plus amples informations, veuillez visiter le site http://www.un.org/civilsociety ou envoyez un e-mail à undgccso@un.org.

Pour plus d’informations sur les demandes d’association, veuillez visiter https://www.un.org/en/civil-society/page/application.

Le DCG est également sur Facebook (@UNDGCCSO) et Twitter (@UNDGC_CSO).

Contact: Felipe Queipo, responsable de la communication, Groupe des relations avec la société civile, queipo@un.org, +1 (212) 963 7232

______________________

* Veuillez noter qu’en raison de la pandémie de COVID-19, l’accès au Centre de ressources de la société civile est actuellement suspendu.  Le Groupe des relations avec la société civile peut être contacté à undgccso@un.org.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.