Imprimer
dbf220506
6 mai 2022

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 6 mai 2022

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Déplacements du Secrétaire général

Lundi prochain, le Secrétaire général entamera une visite de deux jours en République de Moldova.  Il compte y exprimer sa solidarité et remercier le pays pour son soutien constant à la paix et pour la générosité de son peuple qui a ouvert son cœur et sa porte à près de 500 000 réfugiés ukrainiens.  Comme cette année marque le trentième anniversaire de l’entrée de la République de Moldova aux Nations Unies, la visite sera aussi l’occasion de saluer le soutien et la contribution du pays au travail de l’ONU, y compris dans le domaine du maintien de la paix.  À Chișinau, le Secrétaire général s’entretiendra avec la Présidente, Mme Maia Sandu, la Première Ministre, Mme Natalia Gavrilita, et le Président du Parlement, M. Igor Grosu. 

Il se rendra dans un centre de réfugiés géré avec l’appui des agences des Nations Unies où les réfugiés peuvent s’installer temporairement, recevoir des repas chauds et une aide en argent liquide.

Dans ce centre, qui a aussi un Point bleu, à savoir un centre de soutien pour les besoins d’urgence des enfants et de leurs mères, et un Espace orange sécurisé qui offre aux jeunes, aux femmes et personnes âgées réfugiés une protection physique, émotionnelle et sociale, le Secrétaire général aura la chance d’entendre des Ukrainiens qui ont été forcés de fuir leur pays.  Étant donné que la vaste majorité des réfugiés ukrainiens en République de Moldova sont logés par des familles qui ont fait preuve d’une immense générosité, le Secrétaire général s’entretiendra aussi avec des familles d’accueil. 

Mercredi 11 mai, il entamera en Autriche une visite officielle axée sur le multilatéralisme, la promotion du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et l’urgence climatique. 

Dans la capitale autrichienne, le Secrétaire général aura des entretiens avec le Président, M. Alexander Van der Bellen, le Chancelier fédéral, M. Karl Nehammer, le Ministre des affaires étrangères, M. Alexander Schallenberg et le Président du Conseil national, M. Wolfgang Sobotka.  Il a prévu des discussions avec les étudiants de l’Université technique de Vienne, surtout sur la transition énergétique. 

Jeudi 12 mai et vendredi 13 mai, le Secrétaire général réunira, comme il le fait deux fois par an, les chefs des organisations du système des Nations Unies dans une réunion en personne du Conseil des chefs de secrétariat (CCS), à Vienne.  Les membres du CCS réfléchiront aux questions internationales, aux problèmes liés à la relance économique mondiale et à la manière d’inverser la tendance à la perte de l’élan pour la réalisation des objectifs de développement durable. 

Le Conseil va aussi lancer des discussions sur la manière dont la vision de « Notre Programme commun » peut contribuer à relever ces défis.  La session du CCS se tiendra à l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, qui est basé à Vienne.

Vice-Secrétaire générale

La Vice-Secrétaire générale sera à Abidjan, en Côte d’Ivoire, du 7 au 9 mai, , à l’invitation du Gouvernement, pour participer, au nom du Secrétaire général, à l’ouverture du segment de haut niveau de la quinzième Conférence des parties à la Convention sur la lutte contre la désertification. 

Du 10 au 13 mai, elle sera à Vienne pour les réunions des commissions économiques régionales et celle des hauts responsables sur les objectifs de développement durable, les 10 et 11 mai.  La Vice-Secrétaire générale participera naturellement à la réunion du Conseil des chefs de secrétariat (CCS), les 12 et 13 mai. 

Ukraine 

L’ONU et ses partenaires humanitaires continuent d’élargir leurs opérations de secours et ont désormais aidé plus de 5,4 millions de personnes dans le pays depuis le début de la guerre.  Ce sont donc 1,3 million de personnes de plus que la semaine dernière. 

Plus de 4,7 millions d’hommes, de femmes et d’enfants ont reçu une aide alimentaire et près de 1,5 million un accès à des soins de santé vitaux. 

Les interventions en argent liquide, qui sont la priorité de la réponse humanitaire en Ukraine, se sont intensifiées, couvrant 550 000 personnes depuis le 24 février dernier, alors que plus de 230 000 enfants ont reçu une aide pour pouvoir poursuivre leur parcours scolaire. 

Les agences humanitaires ont aussi offert des services de protection à plus de 370 000 personnes, dont une aide aux postes-frontières et une aide psychologique pour les déplacés. 

Le renforcement des opérations a lieu malgré un taux d’insécurité élevé, le manque d’accès humanitaire et plus récemment, la pénurie de fioul qui a un impact sur la faculté des organisations à parcourir de longue distance.  Cette pénurie de plus en plus marquée dans le pays limite aussi la faculté des gens de s’éloigner des zones de combats. 

Moyen-Orient 

Le Coordonnateur spécial pour le processus de paix au Moyen-Orient, M. Tor Wennesland, s’est dit horrifié par l’attaque perpétrée hier dans le centre d’Israël qui a causé la mort de trois Israéliens et blessé de nombreux autres. 

« Mes pensées et mes prières vont aux familles des victimes », a-t-il dit, en souhaitant un prompt rétablissement aux blessés. 

M. Wennesland a jugé déplorable que le Hamas et d’autres continuent de glorifier et d’encourager de telles attaques qui compromettent la possibilité d’un avenir de paix pour les Palestiniens et les Israéliens.  Tous doivent condamner la violence et s’élever contre la terreur, a écrit le Coordonnateur spécial dans un tweet.

Lesotho  

L’équipe de pays des Nations Unies dirigée par la Coordonnatrice résidente, Mme Amanda Khozi Mukwashi, continue à contribuer aux efforts nationaux contre la pandémie de COVID-19 et d’autres problèmes. 

Plus de 950 000 doses de vaccin ont atterri au Lesotho, grâce au Mécanisme COVAX, dont plus de 930 000 ont été administrées.  L’équipe des Nations Unies forme les agents de santé à l’administration des vaccins. 

L’équipe a distribué près d’un million de masques, installé plus de 700 stations de lavage des mains dans les écoles et donné une aide monétaire à près des 3 500 enfants les plus désavantagés. 

L’équipe a aidé près de 60 000 ménages, distribuant de la nourriture et des bons d’achat, alors que plus de 50 000 ménages ont reçu une aide d’urgence, compte tenu de la sécheresse. 

Indice des prix des produits alimentaires

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentaire et l’agriculture (FAO) indique que les prix mondiaux des produits alimentaires ont baissé en avril, après un bond important au mois de mars.  Cette situation résulte d’un modeste recul des prix des huiles végétales et des céréales. 

L’Indice a battu le record de tous les temps au mois de mars mais a chuté de 0,8% au mois d’avril.  Si ce léger recul de l’indice est le bienvenu, la FAO prévient que les prix des produits alimentaires restent proches de leurs plus hauts niveaux atteints récemment et mettent à mal la sécurité alimentaire. 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.