Imprimer
dbf220203
3 février 2022

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 3 février 2022

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Farhan Haq, Porte-parole adjoint de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

République démocratique du Congo

Après l’attaque de mardi dans la province d’Ituri en République démocratique du Congo, les Casques bleus de l’ONU continuent d’effectuer des patrouilles renforcées dans la région.  Ils ont également renforcé leur base opérationnelle temporaire dans la région avec des troupes venues de Bunia.  Ces troupes supplémentaires se concentreront sur la sécurité autour du site de Savo pour déplacés, celui-là même qui a été attaqué plus tôt cette semaine. 

Hier, la mission de l’ONU a affrété deux hélicoptères pour faciliter l’évacuation sanitaire vers Bunia de 19 civils blessés, tandis que des travailleurs humanitaires ont fourni du matériel médical.  La mission de maintien de la paix de l’ONU en République démocratique du Congo, la MONUSCO, a maintenu ses canaux de communication avec le gouverneur militaire de la province de l’Ituri afin de discuter des arrangements de sécurité et d’une présence accrue des forces de sécurité nationales.  La mission s’est également entretenue avec l’administrateur territorial et les principales parties prenantes aux niveaux local et provincial, y compris les dirigeants des communautés hema et lendu, et les a exhortés à intervenir pour désamorcer les tensions et prévenir une recrudescence de la violence communautaire dans le territoire de Djugu, où le site de Savo est situé. 

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) ont également exprimé leur horreur face à l’attaque de mardi.  Les équipes de l’OIM et du HCR en Ituri se coordonnent avec d’autres acteurs humanitaires pour renforcer la réponse d’urgence. 

Le site, qui est géré par le HCR et son partenaire CARITAS, a accueilli plus de 20 000 personnes déplacées, dont plus de 13 000 enfants.  De nombreux habitants du site ont fui vers la ville de Bule, située à 3 kilomètres.

Déplacements du Secrétaire général

Le Secrétaire général est arrivé plus tôt dans la journée à Beijing, où il assistera demain à la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’hiver.  Il délivrera un message vidéo à l’occasion de cette cérémonie.  Lors de son séjour à Beijing, il rencontrera également le Président du Comité international olympique, M. Thomas Bach, et les autorités chinoises.  Le Secrétaire général devrait être de retour à New York le dimanche 6 février.

Déplacements de la Vice-Secrétaire générale

La Vice-Secrétaire générale, Mme Amina Mohammed, doit se rendre aujourd’hui à Dublin, en Irlande, pour prononcer, vendredi, la conférence Carmichael au Royal College of Surgeons en Irlande.  Elle rencontrera également les autorités nationales.  Vendredi après-midi, elle se rendra à Addis-Abeba, en Éthiopie, pour assister, au nom du Secrétaire général, à la trente-cinquième session ordinaire de l’Assemblée de l’Union africaine.  Elle se rendra également dans certaines régions du pays et rencontrera de hauts responsables du Gouvernement éthiopien, l’équipe de pays des Nations Unies, des membres de la communauté diplomatique et d’autres acteurs clefs.  La Vice-Secrétaire générale sera de retour à New York le 9 février.

Afrique de l’Ouest et Sahel

Le Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS), M. Mahamat Saleh Annadif, était au Ghana aujourd’hui pour participer au Sommet extraordinaire des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) sur la situation politique au Burkina Faso, au Mali et en Guinée.  Dans son allocution, M. Annadif a réaffirmé le soutien de l’ONU aux efforts de la CEDEAO pour aider ces trois pays.  Abordant la situation au Burkina Faso, il a souligné l’importance de la coordination des efforts de la CEDEAO, de l’Union africaine et de l’ONU pour assurer une transition rapide.  S’agissant de la Guinée, M. Annadif a encouragé les autorités de transition à assurer une transition pacifique et inclusive. 

Afrique australe

L’ONU et ses partenaires renforcent leur aide à la suite de la tempête tropicale Ana qui a causé pertes humaines et destructions dans plusieurs pays d’Afrique australe. 

À Madagascar, l’ONU aide les personnes déplacées par les inondations en leur fournissant de l’argent, de la nourriture, de l’eau, du matériel d’assainissement et d’hygiène, ainsi que des services de santé, de protection et d’administration de camp. 

Au Mozambique, les partenaires de l’ONU ont distribué des fournitures médicales à 100 000 personnes pendant deux mois.  Ils ont également déployé du personnel supplémentaire pour appuyer la réponse, tandis que les agences humanitaires aident également le Gouvernement du Malawi. 

Pendant ce temps, l’ouragan tropical Batsirai devrait toucher Madagascar ce week-end, après avoir frappé Maurice.  Cet ouragan devrait avoir un impact significatif à Madagascar, y compris dans les zones qui se remettent encore des conséquences de la tempête tropicale Ana.

COVID-19 / Afrique

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déclaré aujourd’hui que, bien que les livraisons de vaccins contre la COVID-19 vers l’Afrique soient en hausse, le continent éprouve des difficultés à étendre sa campagne vaccinale.  Seulement 11% de la population est en effet entièrement vaccinée.  Selon l’OMS, le taux de vaccination doit être multiplié par 6 si l’Afrique veut atteindre son objectif de 70% de personnes vaccinées pour le milieu de cette année.  L’Afrique a reçu, à ce jour, plus de 587 millions de doses.  L’OMS, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) et les partenaires onusiens sont en train de lancer une nouvelle initiative pour remédier aux goulots d’étranglement.  L’OMS et ses partenaires travaillent avec les pays concernés pour résoudre de toute urgence les défis opérationnels, en aidant notamment les agents de santé à accélérer les livraisons de vaccins, à sauver des vies et à vaincre cette pandémie.

COVID-19 / Afghanistan

En Afghanistan, l’équipe des Nations Unies, dirigée par le Coordonnateur résident, M. Ramiz Alakbarov, continue de soutenir la campagne de vaccination contre la COVID-19 et d’apporter un soutien technique par le biais du Mécanisme COVAX.  L’équipe note que depuis le début de cette année, selon de nouveaux échantillons prélevés, le taux de cas positifs serait de près de 40%.  Selon l’OMS, plus de 163 000 cas de COVID-19 ont été recensés en Afghanistan depuis février 2020, pour un total de 7 417 décès.  Avec le soutien de l’équipe des Nations Unies, plus de 5,1 millions de personnes ont été vaccinées, dont près de la moitié de femmes.  Près de quatre millions de personnes ont un schéma vaccinal complet et plus d’un million de personnes devraient recevoir une deuxième dose. 

Indice des prix alimentaires

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a déclaré aujourd’hui que les prix mondiaux des denrées alimentaires ont augmenté en janvier, principalement en raison des contraintes pesant sur l’offre d’huiles végétales.  L’Indice FAO des prix des produits alimentaires s’établissait à 135,7 points en moyenne en janvier, soit 1,1% de plus qu’en décembre.

Conseil économique et social

Plus de deux ans après le début de la pandémie de COVID-19, et alors qu’il reste huit ans pour réaliser le Programme de développement durable à l’horizon 2030, les Nations Unies se mobilisent, à l’occasion de l’ouverture, aujourd’hui, du débat du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) consacré aux questions de coordination, pour appuyer l’action en vue d’un relèvement résilient guidé par les objectifs de développement durable (ODD).  Ce débat aura lieu aujourd’hui et demain.  Son thème, cette année, est: « Reconstruire en mieux après la pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19), tout en avançant sur la voie d’une mise en œuvre intégrale du Programme de développement durable à l’horizon 2030 ».  Le débat fournira des orientations politiques pour le débat de haut niveau de l’ECOSOC et le forum politique de haut niveau (HLPF), qui se tiendront en juillet. 

Tableau d’honneur

La Lituanie est devenue le 44e pays à s’être acquitté de la totalité de sa contribution au budget de l’ONU.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.