Imprimer
SG/SM/20945
1 octobre 2021

Journée internationale de la non-violence: le Secrétaire général appelle tous les combattants à déposer les armes et à lutter contre la COVID-19

On trouvera ci-après le message du Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, à l’occasion de la Journée internationale de la non-violence, célébrée le 2 octobre:

Chaque année, la Journée internationale de la non-violence est célébrée le jour de l’anniversaire du mahatma Gandhi.  Ce n’est pas un hasard.  Pour Gandhi, non-violence, manifestations pacifiques, dignité et égalité étaient, plus que des mots, un flambeau guidant l’humanité, indiquant la voie à suivre vers un avenir meilleur.

Plus que des mots, nous devons voir en elles un modèle, à appliquer pour nous aider à surmonter les temps difficiles que nous traversons.  Conflits et changements climatiques, pauvreté et inégalités, méfiance et divisions: les défis s’amoncellent tandis que la pandémie de COVID-19 ravage toujours nos sociétés et nos économies.

La solution existe, elle est entre nos mains: la solidarité.  Nous devons comprendre, comme Gandhi avant nous, que ce qui nous unit dépasse de loin ce qui nous sépare.  Que la paix est la seule voie possible vers un avenir meilleur pour chacune et chacun.

Pour relever les défis du monde contemporain, nous devons nous rassembler en une seule et même famille humaine et embrasser plus que jamais la cause de la paix.

Combattants de par le monde, entendez notre appel: déposez les armes, luttez non plus les uns contre les autres mais contre la COVID-19, ennemi commun de l’humanité.  Il nous faut d’urgence distribuer les vaccins et les traitements qui sauvent des vies et accompagner les pays sur le long chemin du relèvement.

Nous devons redoubler d’efforts pour réduire les inégalités et mettre fin à la pauvreté.  Il nous faut un plan d’action mondial ambitieux pour guérir notre planète.

Plus que tout, nous devons à nouveau nous fier les uns aux autres.  Que passent la haine, les divisions, les conflits, la méfiance.  Il est temps d’entrer dans une nouvelle ère de paix, de confiance et de tolérance.

En cette Journée internationale de la non-violence, forts du message de paix que portait Gandhi, retroussons nos manches et construisons un avenir meilleur et plus pacifique pour toutes et tous.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.