Imprimer
SG/SM/20830
16 Juillet 2021

Le Secrétaire général demande de donner aux jeunes voix au chapitre et de les laisser trouver des solutions

On trouvera ci-après le message du Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, à l’occasion de la Journée mondiale des compétences des jeunes, célébrée le 15 juillet:

Aujourd’hui, nous célébrons la résilience, le dynamisme et le sens de l’innovation dont les jeunes font preuve à l’ère de la COVID-19.

Les jeunes connaissaient déjà des niveaux disproportionnés de chômage et de sous-emploi avant la pandémie.  Plus d’un sur cinq était déscolarisé et sans emploi ni formation.  La plupart du temps, il s’agissait de femmes.

La pandémie de COVID-19 a encore aggravé cette situation préoccupante.  Dans de nombreux cas, elle a contraint les organisations à faire une pause dans leur offre de formations professionnelles.  L’enseignement à distance s’est aussi avéré particulièrement difficile à organiser dans le cas de l’enseignement et de la formation professionnels et techniques, en particulier pour les jeunes marginalisés.

Pour permettre le relèvement et reconstruire en mieux, nous devons nous attaquer aux disparités et aux défis auxquels les jeunes sont confrontés de longue date.  Il faut intensifier la formation professionnelle et les activités de perfectionnement, en mettant l’accent sur l’action climatique, le développement durable, l’égalité des genres et l’inclusion.  Il est essentiel de stimuler les investissements dans l’enseignement et la formation techniques et professionnels, la connectivité à large bande et les compétences numériques.

Les jeunes ont un rôle moteur à jouer pour trouver des solutions et doivent donc avoir voix au chapitre, y compris dans les processus d’élaboration des politiques aux niveaux local, national et mondial.  Jeunesse 2030, la Stratégie des Nations Unies pour la jeunesse, est le plan d’action que se sont donnés les organismes des Nations Unies et leurs partenaires pour travailler avec les jeunes du monde entier et en leur nom.  J’invite tout le monde à tirer le meilleur parti possible de ce dispositif pour ensemble promouvoir un développement inclusif, équitable et durable pour toutes et tous.

Je vous souhaite une bonne Journée mondiale des compétences de la jeunesse, et j’espère qu’elle sera fructueuse.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.