Imprimer
SG/A/2074
15 novembre 2021

Le Secrétaire général nomme Maria José Torres Macho, de l’Espagne, Coordonnatrice résidente des Nations Unies au Chili

Le 14 novembre, le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, a nommé Mme Maria José Torres Macho, de l’Espagne, au poste de Coordonnatrice résidente des Nations Unies au Chili, avec l'approbation du Gouvernement du pays hôte.

Mme Torres Macho possède plus de 30 ans d'expérience dans les domaines du droit, du développement durable, des affaires humanitaires, de la consolidation de la paix et de la coordination des activités de développement.  Elle a acquis cette expérience au sein de l’ONU et d’autres organisations.  Dans le cadre de ses affectations les plus récentes au sein de l’ONU, elle occupé le poste de Coordonnatrice résidente au Malawi, après avoir occupé d’autres postes de direction au Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), notamment ceux de Cheffe et Cheffe adjointe de bureau en Colombie et en Palestine, respectivement.  Elle a également travaillé comme Administratrice chargée des affaires politiques au sein du Département des affaires politiques et de la consolidation de la paix (DPPA) à New York et en Somalie et a occupé des postes de direction au sein du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) en Colombie et au Rwanda, ainsi qu’au sein du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au Guatemala.

Avant d’entrer en fonctions aux Nations Unies, Mme Torres Macho a été Directrice exécutive de la Fondation Institut pour la promotion et le soutien du développement (en espagnol : Fundación Instituto de Promoción y Apoyo al Desarrollo, ou IPADE), une organisation non gouvernementale espagnole spécialisée dans le développement local.  Elle a par ailleurs travaillé au Parlement européen. 

Elle a obtenu un master en droit international humanitaire et droits de l’homme à l’Université d’Essex, au Royaume-Uni, un master en relations internationales à l’Université libre de Bruxelles, en Belgique, un master en études européennes à l’Université Pontificia, en Espagne, et un diplôme de droit à l'Université de Cantabrie, en Espagne.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.