Imprimer
SC/14723
8 décembre 2021

Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité sur le Myanmar

On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite, aujourd’hui, par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de décembre, M. Abdou Abarry (Niger):

Les membres du Conseil de sécurité se sont dits profondément préoccupés par la condamnation de la Conseillère d’État Aung San Suu Kyi, du Président Win Myint et d’autres personnes. Rappelant leurs précédentes déclarations, ils ont de nouveau demandé la libération de toutes les personnes détenues arbitrairement depuis le 1er février 2021. 

Les membres du Conseil ont une nouvelle fois souligné qu’ils continuaient d’appuyer la transition démocratique au Myanmar et ont insisté sur la nécessité de préserver les institutions et les mécanismes démocratiques, de s’abstenir de toute violence, de s’engager sur la voie du dialogue constructif et de la réconciliation, conformément à la volonté et aux intérêts du peuple du Myanmar, de respecter pleinement les droits humains et les libertés fondamentales et de faire prévaloir l’état de droit.  Ils ont réaffirmé leur ferme attachement à la souveraineté, à l’indépendance politique, à l’intégrité territoriale et à l’unité du Myanmar.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.