Imprimer
SC/14486
5 avril 2021

Le Comité 2140 du Conseil de sécurité modifie une entrée de sa liste relative aux sanctions

Le 5 avril 2021, le Comité du Conseil de sécurité créé par la résolution 2140 (2014) a adopté les modifications indiquées par des mots barrés ou soulignés dans l’entrée ci-après de sa liste de personnes et d’entités visées par des sanctions.

A. Personnes

YEi.006 Nom: 1: SULTAN 2: SALEH 3: AIDA AIDA 4: ZABIN
Nom: (alphabet d'origine): سلطان صالح عيضة عيضة زابن
Titre: n.d. Désignation: a) Directeur, ou Directeur général, du département d’enquêtes criminelles (CID), ministère de l’intérieur basé à Sanaa, à Sanaa (Yémen) b) Brigadier Date de naissance: n.d. 5 févr. 1986 Lieu de naissance: n.d. District de Razeh, province de Saada (Yémen) Pseudonyme fiable: n.d. Pseudonyme peu fiable: n.d. a) Abu Saqar Zabin b) Abu Sagar Zabin Nationalité: n.d. Yémen Numéro de passeport: n.d. Numéro national d’identification: n.d. a) numéro yéménite d’identification 10010095104, émis le 26 déc. 2013 b) Numéro d’identification militaire yéménite : 20432 (émis en 2018) Adresse: n.d. Sanaa (Yémen) Date d’inscription: 25 févr. 2021 (modifications apportées le 5 avr. 2021) Renseignements divers: Ledit Sultan Saleh Aida Zabin a perpétré des actes menaçant la paix, la sécurité et la stabilité du Yémen, y compris des violations des dispositions applicables du droit international humanitaire et des atteintes aux droits humains au Yémen.  Zabin a joué un rôle de premier plan dans une campagne d’intimidation où il a recouru de façon systématique à l’arrestation, à la détention, à la torture, à la violence sexuelle et au viol contre les femmes ayant un rôle politique au Yémen.  Zabin, en sa qualité de directeur du CID, est directement responsable ou, en vertu de son autorité, à la fois responsable et complice de l’utilisation de multiples lieux de détention, y compris l’assignation à résidence, les postes de police, les prisons et centres de détention officiels et les centres de détention non divulgués. Dans les lieux concernés, des femmes, dont au moins une mineure, ont été victimes de disparitions forcées, d’interrogatoires répétés, de viols, de tortures, de travail forcé, et se sont vu refuser des soins médicaux en temps voulu.  Zabin lui-même a directement infligé des tortures dans certains cas. 

Les communiqués de presse concernant les modifications apportées à la liste relative aux sanctions tenue par le Comité sont publiés à la rubrique « Communiqués de presse » du site Web du Comité, à l’adresse suivante: https://www.un.org/securitycouncil/fr/sanctions/2140/press-releases

La version actualisée de la liste relative aux sanctions tenue par le Comité, disponible aux formats HTML, PDF et XML, peut être consultée à l’adresse suivante: https://www.un.org/securitycouncil/fr/sanctions/2140/materials

La Liste récapitulative du Conseil de sécurité des Nations Unies est également mise à jour chaque fois que des modifications sont apportées à la liste relative aux sanctions tenue par le Comité et peut être consultée à l’adresse suivante: https://www.un.org/securitycouncil/fr/content/un-sc-consolidated-list.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.