Imprimer
ONG/914
21 mai 2021
Session de 2021, 7e & 8e séances plénières – matin & après-midi

Le Comité des ONG recommande le statut consultatif général pour « African network for young peace and sustainable development » et « International Association of University Professors and Lecturers »

Au cinquième jour de sa session, le Comité chargé des ONG a recommandé aujourd’hui au Conseil économique et social (ECOSOC) d’octroyer le statut consultatif général à la camerounaise « African network for young peace and sustainable development » et la française « International Association of University Professors and Lecturers ».  Il a aussi recommandé le statut consultatif spécial pour 51 autres organisations et reporté sa décision sur 67 dossiers, en attendant des réponses aux questions supplémentaires. 

Le Comité peut recommander trois différents statuts consultatifs auprès de l’ECOSOC.  Le premier, le statut consultatif général est attribué aux grandes ONG internationales, dont les domaines d’action et de travail couvrent la majorité des points contenus dans l’agenda de l’ECOSOC et de ses organes subsidiaires.  Ces ONG sont habilitées à soumettre au Conseil des communications écrites et des pétitions, et à proposer l’inscription de points à l’ordre du jour.  

Le statut consultatif spécial est réservé aux ONG qui travaillent dans un domaine spécifique et les autorise à soumettre des communications écrites et des pétitions à l’ECOSOC.  Enfin, la Liste va aux ONG qui ont plutôt tendance à travailler d’une manière plus technique et/ou restreinte.  Elles ne peuvent soumettre au Conseil économique et social que des communications écrites. 

Six ans après sa création, l’ONG camerounaise « African network for young peace and sustainable development » se voit recommander le statut consultatif général, expliquant qu’elle veut avoir accès à tous les organes des Nations Unies, y compris l’Assemblée générale et le Conseil des droits de l’homme, afin de contribuer à l’examen de toutes les questions liées à la consolidation de la paix et au développement durable, y compris les questions relatives aux enfants, aux femmes, aux jeunes, aux handicapés et aux minorités, aux peuples autochtones et aux personnes d’ascendance africaine.  L’ONG a, entre autres, à son actif la mise en œuvre en juin 2020 du projet « Initiative des jeunes Africains contre la COVID-19 ». 

La française « International Association of University Professors and Lecturers », créée en 1944 et désormais dotée du statut consultatif général, compte apporter son expertise à la mise en œuvre du quatrième du Programme de développement durable à l’horizon 2030, à savoir l’accès de tous à une éducation de qualité.  À l’horizon 2022, l’ONG envisage de créer une université numérique francophone (U.N.F.) en faveur des étudiants d’Afrique ou d’Asie qui ne peuvent venir étudier en Occident. 

Parmi les 67 demandes de statut reportées par le Comité aujourd’hui figure Médecins du Monde - Dokters van de Wereld (Belgique), priée par Israël de préciser le lieu de son siège permanent.  

Le Comité, qui a pris note de la décision de l’ONG pakistanaise « HUJRA Village Support Organization » de retirer sa demande de statut consultatif spécial, reprendra ses travaux lundi 24 mai, à partir de 15 heures.  

DEMANDES DE RECLASSEMENT

Octroi du statut consultatif général

  1. African network for young peace and sustainable development (Cameroun)
  2. International Association of University Professors and Lecturers (France)

NOUVELLES DEMANDES D’ADMISSION AU STATUT CONSULTATIF ET NOUVELLES DEMANDES DE RECLASSEMENT

Octroi du statut consultatif spécial

  1. The Zigen Fund Inc (États-Unis)
  2. Tiqua e.V. (Allemagne)
  3. Trees for the Future, Inc. (États-Unis)
  4. Trinity Girls Network Corporation (États-Unis)
  5. Trinity International Univer of Ambassadors Corporation (États-Unis)
  6. Trustees of Tufts College (États-Unis)
  7. Truth & Reconciliation Corner, Inc. (États-Unis)
  8. United Bible Societies Association (Royaume-Uni)
  9. Ventura County Women’s Forum Collaborative (États-Unis)
  10. Vera Institute of Justice, Inc. (États-Unis)
  11. WEFA – Humanitäre Organisation e.V (Allemagne)
  12. Wereld Esperanto - Jongeren Organisatie (Tutmonda Esperantista Junulara Organizo (“TEJO") (Pays-Bas)
  13. With My Own Two Hands Foundation (États-Unis)
  14. Workforce Solutions Group, Incorporated (États-Unis)
  15. World Education Services, Inc. (États-Unis)
  16. World Federation of Science Journalists (Canada)
  17. World Indigenous Tourism Alliance Limited (Nouvelle-Zélande)
  18. Asia Centre Co., Ltd. (Thaïlande)
  19. Consortium of Institutes on Family in the Asian Region Limited (Chine)
  20. Grassland Cultural Protection and Development Foundation of Inner Mongolia (Chine)
  21. International Commission of Jurists, Kenya Section (Kenya)
  22. Macao Youth Federation (Chine)
  23. O.N.G. Derechos Digitales (Chili)
  24. SHEILD (Liban)
  25. Actis - Rusfeltets Samarbeidsorgan (Norvège)
  26. Ass Culturale "Global Action" (Italie)
  27. Centralized Religious Organization Spiritual Assembly of Muslims of Russia (Fédération de Russie)
  28. Comunicación e Información de la Mujer AC (Mexique)
  29. Institute for Ecological Civilization (États-Unis)
  30. Institute for Human Rights (Géorgie)
  31. Invisible Girl Project Incorporated (États-Unis)
  32. Japan Platform (Japon)
  33. African Projects for Peace and Love Initiatives Inc. (Nigeria)
  34. Anciens Esclaves Nouveaux Citoyens (Mauritanie)
  35. Asociacion Conciencia - Asociacion Civil
  36. Association Against Women Export (AAWE) (Nigeria)
  37. Association culturelle pour le développement social (A.C.D.S.) (Tchad)
  38. Association mauritanienne d'appui aux nécessiteux (Mauritanie)
  39. Atwar Organization for Research and Community Development (Libye)    
  40. Aula Abierta (Venezuela)     
  41. Cairo Foundation for Development and Law (Égypte)
  42. Centre Mauritanien des Droits de l'Homme (Mauritanie)
  43. Ciudadano Inteligente (Chili)
  44. Comité de lutte et d'orientation sur les conséquences du divorce (Mauritanie)
  45. World Yoga Community Inc. (États-Unis) 
  46. Rotarian Action Group Addiction Prevention (Belgique)  
  47. Dr B R Ambedkar Sports Foundation (Inde)  
  48. Dr. Kalam Smriti International (Inde) 
  49. Empowering Humanity (Inde)  
  50. Fields of Green for All NPC (Afrique du Sud)  
  51. Grupo de Análisis para el Desarrollo (Pérou)  

Examen des demandes de statut consultatif  

La Chine a demandé à United for Human Rights (Suisse) de fournir la liste de ses « membres collectifs ».  Quels sont les projets de Vithu Trust Fund (Royaume-Uni) et quels en sont les résultats? a interrogé la Chine.  Le Nicaragua a voulu que Women of Vision (États-Unis) éclaircisse son « plan de récupération ».

À quelles organisations Women’s Centers International (États-Unis) a envoyé de l’argent? s’est renseigné le Nicaragua.  La Chine a exigé que Women’s Entrepreneurship Day Organization, Inc. (États-Unis) respecte les noms officiels de Macao et de Hong Kong.  La Grèce a aussi voulu que l’ONG respecte de la Macédoine du Nord.  Quelles sont les ressources financières de WomenOne, Ltd (États-Unis)? a demandé à savoir le Nicaragua

World Yoga Community Inc. (États-Unis) a été priée par la Chine d’utiliser les noms officiels des provinces et régions chinoises.  De quelles autres ONG Yesilay - Bulgaria Association (Bulgarie) a-t-elle reçu de l’argent?  Quels en sont les montants? s’est informée la Grèce.  Le Pakistan a voulu comprendre pourquoi Arab Media Union (Égypte) dépose une demande de statut consultatif spécial alors qu’elle a dit dans son dossier qu’elle en a déjà un. 

Cuba a exigé que Asociación Campaña Colombiana contra Minas CCCM (Colombie) fournisse la liste de ses pays donateurs.  Quels en sont les montants?  À quoi sert cet argent?  Quelles ont été les contributions de Association Tous pour l’intégration des migrants au Maroc (Maroc) aux conférences des Nations Unies auxquelles elle a participé? a demandé le NicaraguaCuba a prié Association assalam pour le développement social (Maroc) d’expliquer ses activités en 2020 et ses projets pour 2021. 

Le Nicaragua a voulu que Association des Marocains victimes d'expulsion arbitraire de l’Algérie (Maroc) explique le rôle de ses membres en Europe.  Aurat Publication and Information Service Foundation Lahore (Pakistan) devra dire au Pakistan si elle se fait financer par des gouvernements.  La même délégation a voulu des informations sur les projets d’élimination de la pauvreté et leurs résultats de l’Incentive Care Foundation (Pakistan). 

Israël a demandé à International Foundation Witnesses Ashoora (Iran) dans quels pays elle est présente.  Quel est le site web de Medical Support Association for Underprivileged Iranian Patients (Iran)?  Quelles sont ses dernières activités? a questionné IsraëlCuba a voulu savoir comment Sinergia (Venezuela) compte contribuer aux travaux du Comité des ONG.  D’où viennent les fonds utilisés par l’ONG? 

Quels sont les projets dans le domaine de l’éducation de The Gulmit Educational and Social Welfare Society, Hunza Gilgit (Pakistan)? a demandé le Pakistan.  Quelles seront les contributions de The Individual Initiative for Human Rights (Liban) aux travaux de l’ECOSOC? a interrogé Israël.  Quels sont les partenariats de The International Humanitarian Society for Development Without Borders (Liban) avec l’ONU? a voulu savoir Israël

D’où viennent les financements étrangers de l’United Global Organization of Development (U-GOOD) (Pakistan)?  À quoi servent ces fonds? a demandé le Pakistan.  Comment Centre Idriss El Fakhouri des Etudes et de Recherches en Sciences Juridiques Oujda (Maroc) choisit ses dirigeants?  Quels sont les critères de sélection? a voulu savoir la Fédération de Russie.  Le Pakistan a demandé à ALQST Human Rights (Royaume-Uni) ce qu’elle a fait ces dernières années.  Quelles sont les sources de financement de l’ONG? a voulu savoir le Bahreïn

Cuba a voulu comprendre les raisons du déficit budgétaire de l’Association Sphere (Suisse).  La même délégation a demandé à Associazione Luca Coscioni per la libertà di ricerca scientifica (Italie) qui sont les organisations qui l’ont aidé à participer aux conférences de l’ONU.  A-t-elle des membres « non-Italiens »? Comment Bell Global Justice Institute (États-Unis) pourra-t-elle atteindre ses objectifs avec un budget de 200 dollars? a voulu comprendre la Fédération de Russie

La même délégation a demandé comment les dirigeants de Brussels International Center for Research and Human Rights (Belgique) sont élus?  La Chine a exigé que l’ONG utilise les noms officiels de ses provinces et régions.  Quelle est la nature des relations de Eurazijos žalos mažinimo asociacija (Lituanie) avec « Open Society Foundation »? a demandé la Fédération de RussieEuro-Mediterranean Human Rights Monitor (Suisse) a été priée par la Libye d’expliquer  comment elle a pu déployer 60 chercheurs sur son territoire sans en informer les autorités.

La Chine a voulu que European Foundation for South Asian Studies (Pays-Bas) détaille ses projets de recherche sur le radicalisme et leurs relations avec les travaux de l’ECOSOC.  Comment Every Casualty Worldwide (Royaume-Uni) assure-t-elle la fiabilité de ses données? a questionné IsraëlHugh O'Brian Youth Leadership (États-Unis) devra utiliser les noms officiels de Taïwan et de Hong Kong, a rappelé la Chine.

Human Concern International (HCI) (Canada) travaille dans la bande de Gaza, a noté Israël, comment s’assure-t-elle que ses activités ne soient exploitées à des fins terroristes.  La Libye a demandé à Human Rights Solidarity Organization (Suisse) la liste de ses 45 partenaires sur son territoire.  Cuba a prié Humanium (Suisse) de lui fournir ses sources d’informations pour ses cartes interactives sur les violations des droits de l’enfant dans le monde?  Qui finance ces activités?

De quelles autres organisations InterPride (États-Unis) reçoit de l’argent? a demandé le Nicaragua.  L’Estonie a trouvé « étrange » que La Commission Internationale des Droits de l’homme (Tchéquie) émette des « dossiers diplomatiques ».  Que fait exactement cette ONG?  Israël a noté que le financement de Inti Raymi Fund, Inc. (États-Unis) est assuré par son directeur financier.  Le Conseil d’administration est-il indépendant?  Qui finance ses activités?

La Fédération de Russie a demandé à Intl. WeLoveU Foundation (République de Corée) ce qu’elle fait en Ukraine?  Jeju Olle Foundation (République de Corée) devra respecter les noms officiels des régions et des provinces chinoises, a prié la Chine.  Quelles ont été  les activités de Kvinnors Nätverk (Suède) après 2018? a voulu savoir Israël.

Médecins du Monde - Dokters van de Wereld (Belgique) a été priée par  Israël de dire où se trouve son siège permanent.  La Chine a noté que SKT Welfare (Royaume-Uni) n’a que trois membres et qu’ellea  beaucoup de projets dans de nombreux pays.  Comment est-ce possible avec des ressources aussi limitées?  Dans quels pays d’Amérique latine The International Institute on Race, Equality and Human Rights (États-Unis) travaille? a demandé Cuba.  Est-ce qu’elle y est présente de façon permanente? Quels sont ses projets en 2021? a interrogé le Nicaragua

Israël a prié Uluslararasi Ogrenci dernekleri Federasyonu (Turquie) de fournir la liste de ses sources de revenus.  Qui finance Urgent Action Fund for Women’s Human Rights (États-Unis)? a voulu savoir le Nicaragua?  Que fait-elle en Russie? Quels sont ses projets?  Avec qui ces activités sont menées? a demandé la Fédération de Russie.  Le Nicaragua a exigé que WOMEN, Dutch Gender Platform (Pays-Bas) présente ses états financiers de 2019 et de 2020.

World Learning Inc. (États-Unis) est présente dans plus de 60 pays, a noté Cuba.  Quels sont ces pays? Qui décide d’y aller?  Y est-elle présente physiquement?  Qui sont ses contacts sur place?  Òmnium Cultural (Espagne) a 792 organisations membres, a noté  Israël.  Qui sont-elles? « Privées ou publiques? » 

Cuba a pointé du doigt les incohérences du budget de Action contre les Violations des Droits des Personnes Vulnérables (République démocratique du Congo), notant des dépenses supérieures aux recettes.  Quelles sont les activités précises de Al-Shafa'a Humanitarian Organization (Iraq) dans la lutte contre la COVID-19? a demandé l’Inde.  Bahreïn a prié Arab Organization for Arabization and Communication (Maroc) de donner des exemples de ses projets. 

Le Pakistan a adressé la même demande à Arab Program for Human Rights Activists (Égypte), s’agissant en particulier des réfugiés.  La Turquie a demandé à Asamblea Permanente por los Derechos Humanos La Matanza (Argentine) le montant des financements qu’elle a reçus d’autres organisations.  Qui vous finance ? a demandé le Pakistan au Centre for Environmental Justice (Guarantee) Limited (Sri Lanka). 

Quelles étaient les activités et les projets de China Biodiversity Conservation and Green Development Foundation (Chine) en 2020 ? a interrogé la Fédération de Russie.  Quelles étaient les activités de Confederation of NGOs of Rural India (Inde) en 2020 ?  Quels en étaient les résultats et les financements ?  

Le Nicaragua a demandé à Denis Miki Foundation (Cameroun) ses états financiers en 2019 et 2020.  Quels sont les projets du Dialogue & Development Forum (Yémen)? a voulu savoir la Chine.  La Libye a exigé que Dimdim Humanitarian Relief Foundation (Iraq) s’explique sur les sources de financement : « officielles ou non-officielles » ?  

La Fédération de Russie a voulu que Drug Policy Network South East Europe (Serbie) précise le montant de la subvention reçue de l’Union européenne.  Qui est l’unique membre de Feekr Organization For Dialogue and human rights defense (Yémen) en Chine? a-t-il un emploi ? a-t-il une adresse permanente ? a demandé la Chine.  GIN SSOGIE NPC (Afrique du Sud) devra expliquer au Nicaragua les contributions de ses représentants aux conférences de l’ONU. 

Cuba a noté que Generations For Peace (Jordanie) reçoit 50% de son budget de gouvernements.  Donnez des informations détaillées sur ces dons ?  Quels sont ces gouvernements ? Cette ONG est-elle indépendante ?  La Pakistan a demandé à Green Voice International (Inde) d’expliquer la nature de ses activités pour promouvoir le droit à l’information. 

Le Comité a pris note de la décision de HUJRA Village Support Organization (Pakistan) de retirer sa demande de statut consultatif spécial. 

Dialogue avec les ONG 

Bahreïn a voulu en savoir plus sur les projets de Mwatana Organization for Human Rights (Yémen).  Quel est votre état financier en 2020?  À partir de 2017, a répondu l’ONG, nous avons mené un projet d’appui juridique aux victimes de la torture, fourni de l’aide aux enfants nécessiteux et contribué à la recherche des personnes disparues, avec le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et d’autres organisations internationales comme « Open Society Foundation ».  

La Fédération de Russie a demandé à Intl. WeLoveU Foundation (République de Corée) qui a pris l’initiative de travailler avec le « Centre de lutte contre le terrorisme de l’Ukraine ». 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.