Imprimer
ECOSOC/7067
8 décembre 2021
Session de 2022, 4e séance – matin

Le Conseil économique et social procède à des élections à huit de ses organes subsidiaires, dont deux votes à bulletin secret

Le Conseil économique et social (ECOSOC) a procédé, ce matin, à des élections visant à pourvoir des postes vacants ou en suspens au sein de huit de ses organes subsidiaires.  Il a aussi élu par acclamation Mme Suriya Chindawongse (Thaïlande) comme Vice-Présidente du Conseil pour la session de 2022 représentant les États d’Asie et du Pacifique.

Deux votes à bulletin secret ont eu lieu pour les organes subsidiaires.  L’un a fait suite à la démission de Mme Viviana Manrique Zuluaga (Colombie) de l’Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS)*.  M. Richard Muscat (Malte) a été élu membre au terme d’un vote à bulletin secret, pour un mandat allant jusqu’au 1er mars 2025, pour un organe qui compte 13 membres.

L’autre concernait la Commission de la science et de la technique au service du développement (CSTD): Israël a été élu membre et son mandat, qui a commencé le jour de l’élection, s’achèvera le 1er décembre 2024.  Le Commission compte 43 membres.

Concernant le Comité des politiques du développement, une liste de 24 experts présentée par le Secrétaire général** a été approuvée par acclamation, afin qu’ils siègent au Comité, à titre personnel, pour un mandat d’une durée de trois ans, à compter du 1er janvier 2022.

La République dominicaine a été élue membre de la Commission de la population et du développement jusqu’à la clôture de la soixante-quinzième session de la Commission, en 2024.  Ce poste est l’un des neuf attribués au Groupe des États d’Amérique latine et des Caraïbes, sur les 47 membres que compte la Commission.

Concernant le Comité du programme et de la coordination, composé de 11 États Membres, la France a été élue par acclamation pour un mandat de trois ans à compter du 1er janvier 2022 pour représenter le Groupe de l’Europe occidentale et autres États; la République dominicaine a été élue pour un mandat démarrant à la date de l’élection jusqu’au 31 décembre 2023, en représentant le Groupe de l’Amérique latine et des Caraïbes.

Le Conseil économique et social a également élu par acclamation la Côte d’Ivoire, la Bulgarie et la Trinité-et-Tobago membres du Comité d’attribution du Prix des Nations Unies en matière de population pour un mandat de trois ans qui commencera le 1er janvier 2022.  Les trois nouveaux membres du Comité, qui en compte 10 au total, représentent le Groupe des États d’Afrique, celui des États d’Europe orientale et celui des États d’Amérique latine et des Caraïbes.

Concernant le Conseil de coordination du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida, un poste vacant revenant au Groupe de l’Europe occidentale et autres États a été pourvu par les Pays-Bas, élus par acclamation, pour trois ans, à compter du 1er janvier 2022.  À la suite de la démission du Danemark, la Norvège a été élue par acclamation pour le remplacer, à compter du 1er janvier 2022 jusqu’au 31 décembre 2023.  Ce Conseil est composé de représentants de 22 gouvernements de toutes les régions géographiques, des organismes coparrainants, ainsi que de cinq représentants d’organisations non gouvernementales, notamment des associations de personnes vivant avec le VIH.

Enfin, la Lettonie, représentant le Groupe des États d’Europe orientale, a été élue par acclamation membre du Comité d’organisation de la Commission de consolidation de la paix.  Son mandat commencera à la date de son élection et se terminera le 31 décembre 2022.  Comme la Commission de consolidation de la paix, son Comité d’organisation compte 31 membres dont sept élus parmi les membres de l’ECOSOC.

Par ailleurs, dans une décision orale, le Conseil économique et social, rappelant sa décision 2022/300 sur l’adoption de l’ordre du jour du Conseil pour sa session de 2022 (E/2022/1), a décidé d’inscrire au point 18 de l’ordre du jour (Questions relatives à l’économie et à l’environnement) un sous-point intitulé « Établissements humains ».

*E/2022/9/Add.2
**E/2022/9/Add.1

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.