Imprimer
dbf211223
23 décembre 2021

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 23 décembre 2021

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Farhan Haq, Porte-parole adjoint de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Libye

La Conseillère spéciale du Secrétaire général pour la Libye, Mme Stephanie Williams, a noté qu’hier, la Haute Commission électorale nationale de ce pays a annoncé qu’en dépit de sa préparation technique, elle n’était pas en mesure de respecter la date du 24 décembre 2021 fixée par la feuille de route politique pour les élections nationales.

Mme Williams appelle les institutions concernées à honorer et à soutenir la volonté des 2,8 millions de Libyens qui se sont inscrits pour voter.  Pour contribuer à la solution de la crise politique en Libye et à une stabilité durable, a-t-elle déclaré, les élections présidentielles et législatives doivent se dérouler dans des conditions appropriées et sur un pied d’égalité entre tous les candidats pour achever pacifiquement la transition politique et transférer le pouvoir aux institutions démocratiquement élues. 

La Conseillère spéciale a indiqué que les défis actuels du processus électoral ne doivent en aucun cas être instrumentalisés pour saper la stabilité et les progrès réalisés en Libye au cours des 15 derniers mois.  Elle exhorte vivement les institutions concernées et tous les acteurs politiques à se concentrer sur le processus électoral et sur la création des conditions politiques et sécuritaires pour garantir la tenue d’élections inclusives, libres, justes, pacifiques et crédibles, dont les résultats seront acceptés par toutes les parties.

Myanmar

Le Secrétariat a pris connaissance de l’annonce faite, le 20 décembre, par les autorités de facto du Myanmar de leur décision de mettre fin à leur accueil du Bureau de l’Envoyée spéciale du Secrétaire général pour le Myanmar sur la base du fait que Mme Christine Schraner Burgener met fin à son mandat d’Envoyée spéciale.

L’accord pour une présence, dans le pays, du Bureau de l’Envoyée spéciale a été conclu avec le Gouvernement du Myanmar en 2018.

Dans le prolongement de l’engagement des Nations Unies à soutenir le peuple du Myanmar et à promouvoir la paix, l’Envoyée spéciale du Secrétaire général pour le Myanmar récemment nommée, Mme Noeleen Heyzer, espère obtenir une compréhension de première main de la situation sur le terrain et écouter attentivement toutes les parties prenantes en vue de mobiliser un plus grand soutien international en faveur d’un processus dirigé par le Myanmar pour mettre fin à la crise en cours.  Cela est conforme aux appels lancés par le Conseil de sécurité qui engagent toutes les parties à faire preuve de la plus grande retenue et rechercher une solution pacifique par le biais d’un dialogue constructif et d’une réconciliation pratique dans l’intérêt du peuple et de ses moyens de subsistance. 

À cet égard, la présence dans le pays du Bureau de l’Envoyée spéciale demeure importante et l’Envoyée spéciale Heyzer espère renforcer la coopération avec toutes les parties prenantes au Myanmar.

Soudan

La Représentante spéciale du Secrétaire général chargée de la question des violences sexuelles commises en période de conflit, Mme Pramila Patten, s’est déclarée gravement préoccupée par la situation au Soudan suite aux informations faisant état de violences sexuelles et de harcèlement sexuel perpétrés contre des femmes et des filles par les forces de sécurité lors de manifestations à Khartoum, dimanche dernier, 19 décembre.

Mme Patten a déclaré qu’elle était profondément préoccupée par les informations crédibles faisant état de graves violations des droits humains, notamment le recours au viol et au viol collectif de femmes et de filles pour disperser les manifestants qui avaient tenté un sit-in.

Elle a exigé la cessation immédiate et complète de toutes les violations et abus des droits humains, y compris les violences sexuelles.  Elle a également appelé les autorités à prendre des mesures efficaces pour faciliter l’accès des survivants à un soutien médical, juridique et psychosocial, et à mettre en place des mécanismes de responsabilisation pour empêcher la répétition de telles violences, conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité.

Mme Patten a également fait écho à l’appel de la Haut-Commissaire aux droits de l’homme à une enquête rapide, indépendante et approfondie sur les allégations de viol et de harcèlement sexuel.

L’UNICEF a relevé que des enfants figuraient parmi les personnes blessées et violées lors des manifestations du week-end.  Il a appelé l’ensemble des autorités soudanaises à protéger tous les enfants contre toutes les formes de violence et actes nuisibles, y compris pendant les conflits et les événements politiques.

Yémen

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) rapporte qu’au Yémen, les vols du Service aérien d’aide humanitaire des Nations Unies (UNHAS) à destination et en provenance de l’aéroport de Sanaa prévus pour aujourd’hui ont été annulés.

Les autorités de l’aviation civile de Sanaa ont désormais effectivement empêché les vols humanitaires à destination et en provenance de l’aéroport depuis le 19 décembre.

Le Service aérien d’aide humanitaire est un lien vital pour le mouvement des travailleurs humanitaires et la livraison de fournitures humanitaires au Yémen.

Une équipe de l’ONU s’est rendue à l’aéroport le 21 décembre pour évaluer les dommages causés par les frappes aériennes de la nuit précédente et a noté qu’il restait opérationnel à des fins humanitaires d’urgence.

L’ONU explore des alternatives pour déplacer des fournitures et du personnel vers et hors de Sanaa.

Venezuela / Chili

Le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) a indiqué qu’il intensifiait sa présence et sa fourniture d’aide pour aider un nombre croissant de réfugiés et de migrants vénézuéliens qui franchissent à pied la frontière nord du Chili avec la Bolivie.

Selon les autorités locales, depuis novembre, entre 400 et 500 réfugiés et migrants du Venezuela arrivent chaque jour au Chili, empruntant des itinéraires irréguliers et faisant face à des dangers tels que le risque d’exploitation et d’abus sexuels par des groupes criminels.

Le HCR a déclaré que de nombreuses personnes arrivent affamées et en mauvaise santé, souffrant de malnutrition, de déshydratation, d’hypothermie et du mal de l’altitude.  Quelque 21 personnes ont perdu la vie le long de la frontière nord du Chili depuis le début de l’année.

Le HCR fournit des informations et des conseils juridiques, ainsi que de la nourriture, une aide en espèces et d’autres formes d’appui aux Vénézuéliens nouvellement arrivés.

Philippines

Le Coordonnateur résident et Coordonnateur de l’action humanitaire aux Philippines, M. Gustavo Gonzalez, était l’invité du point de presse.  Il devait annoncer un plan coordonné pour répondre aux besoins les plus urgents après le passage du typhon Rai.

Le Coordonnateur des secours d’urgence, M. Martin Griffiths, a annoncé aujourd’hui une allocation d’intervention rapide de 12 millions de dollars du Fonds central pour les interventions d’urgence (CERF) pour soutenir la réponse suite au passage du typhon Rai.

Ces fonds aideront 220 000 personnes vulnérables dans des domaines tels que l’alimentation, la protection, l’eau et l’assainissement, les abris et les télécommunications dans la région de Caraga et la région VIII qui ont été les plus durement touchées. 

Contributions financières

La Grenade et la Macédoine du Nord ont versé la totalité de leurs contributions au budget ordinaire de l’ONU, amenant à 144 le nombre d’États Membres à en avoir fait de même.

Point de presse

Le Porte-parole adjoint a annoncé que le Siège de l’ONU sera fermé demain, vendredi 24 décembre, pour la fête de Noël, et qu’aucun point de presse n’est prévu avant le Nouvel An.

Des porte-parole travailleront durant les jours ouvrables de la semaine prochaine et seront disponibles pour répondre aux questions des journalistes.  Le site Web sera également actualisé chaque jour.

Le point de presse reprendra le mardi 4 janvier 2022.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.