Imprimer
dbf211021
21 octobre 2021

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 21 octobre 2021

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Femmes et la paix et la sécurité  

Ce matin, le Secrétaire général est intervenu au débat public du Conseil de sécurité sur les femmes, la paix et la sécurité.  Il a déclaré que les femmes sont des consolidatrices de la paix, des agents du changement, des leaders et des activistes, et pourtant elles restent trop souvent à la périphérie des processus de paix officiels et sont exclues des salles où les décisions se prennent.

Le Secrétaire général a aussi visité l’exposition « In their Hands: Women Taking Ownership of Peace » qui montrent le travail de femmes photographes et celui des femmes dans le monde.  L’exposition est installée à l’Entrée des délégués et est toujours visible au Festival « Photoville » de Brooklyn jusqu’au 1er décembre.  

Afghanistan

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a lancé aujourd’hui une initiative de réponse à la crise qui va contribuer à prévenir une catastrophe humanitaire et la chute de l’économie afghane.  L’initiative s’inscrit dans la réponse générale de l’ONU à la situation en Afghanistan. 

Nommée « ABADEI », espoir d’un meilleur avenir dans les langues afghanes, l’initiative va canaliser les fonds vers les activités communautaires, dont des dons aux petites et microentreprises, en particulier, celles qui appartiennent aux femmes, verser de l’argent liquide pour financer des projets offrant à court terme des revenus aux sans emploi et restaurer les petites infrastructures.  L’initiative vise aussi à aider les personnes handicapées, les personnes âgées et les plus vulnérables, grâce à une base temporaire de revenus. 

Toute l’assistance va être fournie et distribuée directement aux bénéficiaires, sur la base d’une évaluation impartiale menée en coopération avec les leaders communautaires et indépendamment des autorités. 

Les activités seront financées par les contributions au PNUD mais aussi par le tout nouveau « Fonds d’affectation spéciale pour l’Afghanistan », un mécanisme de financement interinstitutions et multipartite permettant aux agences de l’ONU et aux ONG de coordonner leur appui aux initiatives communautaires. 

Sur le front humanitaire, les agences de l’ONU indiquent que la campagne de vaccination contre la COVID-19 a commencé cette semaine à Kandahar, dans les zones à risque de la province.  Le 8 novembre, une campagne de vaccination contre la polio sera également lancée avec une distribution de vitamine, toujours à Kandahar.  L’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et d’autres partenaires coordonnent les efforts. 

Avec ses partenaires, l’ONU poursuit ses évaluations conjointes dans tout le pays pour identifier les besoins humanitaires et hiérarchiser l’assistance immédiate.  

Les agences humanitaires ont aussi noté que les civils continuent d’être blessés par des engins explosifs dans le pays, comme en témoignent les incidents dans les zones de Nangahar et de Laghman.   

L’Appel éclair pour l’Afghanistan, qui vise à collecter une somme de 606 millions de dollars, est désormais financé à hauteur de 45%. 

Éthiopie 

La situation dans le nord du pays demeure imprévisible et volatile.   

Les agents humanitaires sont alarmés par l’intensification du conflit, dont les bombardements aériens à Mekelle cette semaine, et par les informations sur un nombre croissant de déplacés par les combats à Amhara.  

L’ONU rappelle une nouvelle fois aux parties leur obligation, en vertu du droit humanitaire international, de protéger les personnes et infrastructures civiles. 

Au Tigré, la situation humanitaire continue de se détériorer en raison des restrictions à la fourniture de l’aide dans une région où il n’y a qu’une seule route ouverte à partir d’Afar. 

Entre le 13 et le 19 octobre, l’ONU a pu faire entrer 215 camions chargés d’aide humanitaire au Trigré, ce qui est une légère hausse par rapport à la semaine précédente.   

Quelque 1 111 camions sont entrés au Tigré depuis le 12 juillet, soit seulement 15% du nombre nécessaire.  Il faut en effet 100 camions par jour au Tigré. 

Le carburant est toujours interdit d’accès et les 14 camions citernes sont toujours bloqués à Semera dans la province d’Afar.  

Plusieurs agences de l’ONU et d’ONG ont été forcées de réduire ou de mettre fin à leurs programmes à cause de la pénurie de carburant, d’argent liquide et autres.  

La semaine dernière, environ 52 000 personnes ont reçu de la nourriture dont la moitié, seulement un ou deux produits alimentaires.  En moyenne, au moins 870 000 personnes par semaine ont besoin d’une aide humanitaire.   

Depuis le début du mois d’août, les partenaires ont fourni de la nourriture à plus de 807 000 personnes à Amhara et à plus de 76 000 déplacés à Afar.  

L’ONU lance un appel urgent à toutes les parties pour qu’elles permettent un accès sans entrave et constant aux populations du Tigré, d’Amhara et d’Afar. 

Libye

Mme Rosemary DiCarlo, la Secrétaire générale adjointe aux affaires politiques et de la consolidation de la paix, poursuit sa visite en Libye.  Elle a prononcé un discours aujourd’hui, à Tripoli, à la Conférence internationale sur la stabilisation.

Elle a exhorté toutes les parties libyennes à n’épargner aucun effort pour tenir les élections législatives et présidentielle le 24 décembre, tel que prévu par la Feuille de route et les résolutions 2570 et 2571 du Conseil de sécurité.

Elle a exhorté tous les États Membres et les organisations régionales à envisager d’envoyer des équipes d’observateurs électoraux, en coordination avec les autorités et les institutions libyennes pertinentes, pour contribuer à assurer la crédibilité du processus électorale et l’acceptation des résultats.  L’ONU continuera à fournir une assistance technique au processus électoral, conformément à son mandat.

La Secrétaire générale adjointe a aussi indiqué que, conformément à la demande des autorités libyennes et au mandat conféré par le Conseil de sécurité, le premier groupe d’observateurs de l’ONU chargés d’aider le mécanisme libyen de surveillance du cessez-le-feu est censé arrivé aujourd’hui.

Sahel 

Le Conseil de sécurité prévoit de séjourner au Mali et au Niger, du 22 au 26 octobre.  Les membres du Conseil comptent s’entretenir avec les leaders des deux pays ainsi qu’avec des membres de la société civile. 

Les principaux objectifs sont d’assurer la poursuite de la transition au Mali, continuer les discussions sur le terrorisme et les effets des changements climatiques au Sahel et voir comment le Conseil peut aider la région. 

Pollution marine 

Le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) a publié aujourd’hui un rapport qui dit qu’il faut une réduction drastique de la quantité de plastique pour traiter de la crise de la pollution dans le monde. 

Les auteurs du rapport ne sont pas optimistes quant aux chances de sortir de de cette crise.  Ils mettent en garde contre les alternatives destructrices au plastique à usage unique, comme le plastique biodégradable qui en réalité pose le même risque chimique que le plastique normal.  Le rapport appelle à une réduction immédiate de la quantité de plastique et encourage une transformation de toute la chaîne de valeur du plastique.

Rapport du PNUE

Le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, donnera une conférence mardi prochain à partir de 9 h 15 pour lancer le Rapport du PNUE sur les émissions.  Il sera rejoint virtuellement par le Directeur exécutif du PNUE, Mme Inger La Cour Andersen. 

Dans sa douzième édition, le rapport fournit un examen de la différence entre où les émissions de gaz à effet de serre devraient être en 2030 et où elles doivent effectivement être pour éviter les pires impacts des changements climatiques. 

Concert de la Journée des Nations Unies 

Ce soir, à partir de 19 heures, le concert de la Journée des Nations Unies prendra une forme hybride et sera donné sur le thème « Reconstruire ensemble pour la paix et la prospérité ».  

Le Secrétaire général fera une déclaration pour réitérer l’importance de la solidarité pour surmonter la pandémie, les conflits, la crise climatique et les autres défis auxquels le monde est confronté. 

Placé sous le patronage de la Mission permanente de la République de Corée, le concert donnera lieu à des morceaux de musique classique et à une performance des starts de la K-pop. 

Contribution financière 

Remerciements au 132e État Membre qui a payé la totalité de son dû au budget et qui est aussi le premier pays à avoir organisé la Coupe du monde de football en 1930, en remportant la mise.

 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.