Imprimer
dbf210908
8 septembre 2021

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 8 septembre 2021

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Invitée du point de presse

L’invitée du point de presse de ce jour est Mme Alison Davidian qui est la Représentante adjointe d’ONU-Femmes en Afghanistan.  Elle interviendra par visioconférence depuis Kaboul.

Points de presse hybrides 

Après le point de presse du Porte-parole du Secrétaire général, Mme Amy Quantrill du Bureau du Président de l’Assemblée générale sera face à la presse.

À 14 heures, le nouveau Secrétaire exécutif de l’Organisation du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (OTICE), M. Rob Floyd, sera également face à la presse pour évoquer le vingt-cinquième anniversaire du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE).

Demain, le Président de la soixante-quinzième session de l’Assemblée générale, M. Volkan Bozkır, tiendra son dernier point de presse, juste avant celui du Porte-parole du Secrétaire général qui sera en compagnie de deux hauts responsables du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Kanni Wignaraja et Abdallah Al Dardari, qui parleront de la situation économique en Afghanistan.

Afghanistan

Le Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA) indique que cette semaine, un avion transportant 53 tonnes de médicaments et de fournitures a atterri à Mazar-i-Sharif, en Afghanistan.  Il s’agit de l’un des trois vols prévus en coordination avec le Programme alimentaire mondial (PAM).

Récemment, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a fourni de l’eau potable par le biais de camions citernes à 166 000 personnes dans les zones touchées par la sécheresse.  L’UNICEF est également en train de forer des puits et d’installer des systèmes d’approvisionnement en eau dans la province de Balkh.  Quelque 3 000 élèves suivent des cours d’éducation communautaire à Faryab, dispensés par 100 enseignants.

De son côté, le PAM achemine des fournitures et distribue des vivres à des dizaines de milliers de personnes.  L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a soutenu des services de santé à des dizaines de milliers de personnes dans le besoin à Kaboul, Kunduz et dans la province d’Helmand.

OCHA indique également que le 30 août, de fortes pluies et des inondations ont été signalées dans plusieurs districts de la province de Kunar, ce qui a entraîné des dommages aux infrastructures, notamment des routes, des ponts, ainsi que des dommages sur le bétail et les terres agricoles.  Des équipes d’évaluation inter-agences de l’ONU ont été déployées dans la zone touchée pour identifier les besoins humanitaires.  L’UNICEF et les organisations locales ont répondu aux besoins dans les zones touchées par les inondations de la province de Kunar.

Climat

Ce matin, le Secrétaire général de l’ONU a pris la parole virtuellement lors de la séance d’ouverture du Dialogue de haut niveau des Amériques sur l’action climatique qui est organisé par l’Argentine.

Il a déclaré qu’à moins de 60 jours de la COP26 (26e Conférence des Parties), nous devons tous travailler ensemble pour surmonter l’impasse actuelle.

Il a souligné la nécessité d’aligner les plans de relance relatifs à la pandémie avec l’objectif climatique de réduire l’augmentation de température terrestre à 1,5 degré Celsius, et d’investir dans l’adaptation et la résilience pour faire face à l’impact des changements climatiques.

À Glasgow, a-t-il dit, nous devons restaurer la confiance, et cela va de pair avec le soutien aux pays en développement sur les vaccins, sur la dette, sur les liquidités, ainsi que, bien entendu, sur le financement climatique.

Il a également déclaré que les pays en développement ont besoin d’un soutien pour mettre en œuvre une transition juste qui garantira que les travailleurs des industries à fortes émissions auront des options alternatives et une protection sociale.

Son discours est disponible à la presse.

Conseil de sécurité

Au Conseil de sécurité ce matin, le Secrétaire général a également pris part à un débat sur le maintien de la paix et les transitions.  Il a déclaré que les transitions sont des processus complexes qui impliquent une reconfiguration minutieuse de la présence, de la stratégie et de l’empreinte de l’ONU dans un pays.

Le succès, a-t-il ajouté, dépend d’une collaboration précoce et soutenue entre les missions sur le terrain, les gouvernements hôtes, les équipes de pays des Nations Unies et, bien entendu, les partenaires locaux et mondiaux.

Le retrait d’une opération de maintien de la paix de l’ONU peut être un moment excitant pour un pays sortant d’un conflit, mais, a ajouté le Secrétaire général, c’est aussi un moment de risque accru.  Des années de consolidation de la paix et de gains de protection sont en jeu, et le rôle de l’ONU et de la communauté mondiale reste essentiel alors que ces pays poursuivent leur voyage. 

Son discours complet a été distribué à la presse.

Guinée

Une mise à jour rapide sur la situation en Guinée, que continue de suivre l’Équipe des Nations Unies sur le terrain et au niveau régional.

Notre coordinateur résident, Vincent Martin, supervise les efforts pour partager des mises à jour régulières et communiquer avec les principaux partenaires internationaux.  Notre Équipe reste également déterminée à soutenir le pays, y compris ses efforts continus pour lutter contre les multiples impacts du COVID, tout en surveillant la situation des cas d’Ébola, qui ont été constatés il y a à peine trois mois.

Et comme nous l’évoquions hier, le Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS), M. Mahamet Saleh Annadif, participe au sommet de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui se tient en ce moment même.

Syrie

L’ONU est profondément préoccupée par les hostilités en cours dans le pays et leur impact sur les civils.  Depuis juin, les hostilités dans le nord-ouest de la Syrie se sont intensifiées, malgré le cessez-le-feu de mars 2020.

Ces derniers jours, des attaques dans le sud d’Idlib auraient touché des zones résidentielles et un camp de personnes déplacées à l’intérieur du pays, faisant des victimes civiles.

Trois incidents survenus entre le 6 et le 7 septembre auraient fait quatre morts parmi les civils et blessé au moins sept civils, dont des femmes et des enfants.

Nous rappelons à toutes les parties au conflit syrien qu’elles sont tenues de respecter leurs obligations en vertu du droit international humanitaire et d’assurer la protection des civils et des infrastructures civiles.

Libye

La Mission des Nations Unies en Libye (MANUL) s’est félicitée de la médiation exercée par le Premier ministre libyen, M. Abdulhamid AlDabaiba, pour assurer l’unité et l’intégrité de la compagnie pétrolière nationale.  Le fonctionnement sans entrave de la National Oil Corporation reste la pierre angulaire de la sécurité et de l’économie libyennes.  Il reste de la plus haute importance qu’il agisse en tant qu’acteur impartial et œuvre aux intérêts de tous les Libyens et du pays dans son ensemble.

République démocratique du Congo

En République démocratique du Congo, une épidémie de méningite dans la province de la Tshopo, dans le nord-est du pays, avec quelque 261 cas suspects, dont 129 décès.  Il s’agit d’un taux de mortalité de 50%. 

Les autorités sanitaires du pays ont déployé une première équipe d’urgence et, avec le soutien de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), des efforts sont en cours pour intensifier rapidement la réponse.  Un comité de crise a été mis en place à Banalia, la communauté touchée par l’épidémie, ainsi qu’à Kisangani, la capitale provinciale.  L’OMS a fourni des fournitures médicales à Banalia et prévoit de déployer davantage d’experts et de ressources dans la région.

COVAX

Le Venezuela a reçu hier son premier envoi de COVAX avec près de 700 000 doses de vaccins.  Il s’agit de la première d’une série de livraisons visant à vacciner environ 20 % de la population totale du pays.  Ce lot s’ajoute à plus de neuf millions de doses que le Venezuela a reçues dans le cadre d’accords bilatéraux.  Notre Équipe sur le terrain continue de travailler avec le Venezuela pour faire face aux multiples impacts de la pandémie.

Journée internationale de l’alphabétisation

Aujourd’hui est la Journée internationale de l’alphabétisation.  Cette année, la Journée sera célébrée sous le thème « L’alphabétisation pour une reprise axée sur l’humain : réduire la fracture numérique ». 

Dans un message adressé pour la circonstance, Audrey Azoulay, la Directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), note que les progrès de l’alphabétisation à travers le monde continuent d’être entravés par la pandémie.  Elle souligne que le manque d’accès à l’enseignement à distance a fait que plus de 500 millions d’étudiants ont été laissés pour compte, car ils n’ont pas pu continuer à apprendre à lire et à écrire et, dans certains cas, n’ont pas pu commencer leur scolarité.

Mme Azoulay a ajouté que le virus a mis en évidence l’énorme importance de l’éducation et la nécessité d’intensifier nos efforts.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.