Imprimer
Dbf210816
16 août 2021

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 16 août 2021

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Conseil de sécurité sur l’Afghanistan

Ce matin, le Secrétaire général a participé à une réunion publique du Conseil de sécurité sur l’Afghanistan.  Il a appelé les membres du Conseil et la communauté internationale dans son ensemble à rester unis, à travailler et à agir ensemble, et à utiliser tous les outils à leur disposition pour réprimer la menace terroriste mondiale en Afghanistan et y garantir le respect des droits humains fondamentaux.

Le Secrétaire général a appelé les Taliban et toutes les parties à respecter et à protéger le droit international humanitaire et les droits et libertés de toutes les personnes.  Il s’est dit particulièrement préoccupé par les récits de violations croissantes des droits humains contre les femmes et les filles d’Afghanistan qui craignent le retour des jours les plus sombres de l’histoire de leur pays.

Le Secrétaire général a relevé que l’ONU est engagée à soutenir les Afghans et continue d’avoir du personnel et des bureaux dans les zones qui sont passées sous le contrôle des Taliban.  Il a déclaré que la présence de l’ONU s’adaptera à la situation en matière de sécurité, mais, surtout, l’Organisation restera et apportera son soutien au peuple afghan au moment où il en a besoin.  Le Secrétaire général a noté que les prochains jours seront décisifs et que le monde regarde.  Il a souligné que nous ne pouvons ni ne devons abandonner le peuple afghan. 

Afghanistan/Humanitaire

Sur le plan humanitaire, le Bureau de la Coordination des affaires humanitaires indique que, depuis le 1er juillet, il y a eu un afflux de personnes fuyant vers Kaboul et d’autres grandes villes, cherchant à se mettre à l’abri du conflit et d’autres menaces.

Au cours du mois dernier, 17 500 personnes ont été identifiées comme nouvellement déplacées dans le pays.  La plupart des déplacés arrivés ces derniers jours viendraient des provinces de Ghazni et Logar.  Environ 13 500 de ces personnes ont reçu un soutien sous forme de nourriture, d’argent, de soins de santé, d’eau, ainsi que d’articles ménagers et d’assainissement.

Des équipes interagences ont été déployées hier matin autour de Kaboul pour évaluer les besoins humanitaires.

Malgré d’immenses défis, les organisations humanitaires, que ce soit l’ONU ou les ONG présentent en Afghanistan, se sont engagées à fournir de l’aide et des services à des millions de personnes dans le besoin, tout en adhérant aux principes humanitaires d’humanité, de neutralité, d’impartialité et d’indépendance.

Le Plan de réponse humanitaire de 1,3 milliard de dollars pour l’Afghanistan est financé à seulement 38%.  Cela laisse un déficit de près de 800 millions de dollars.

Afghanistan/Enfants et conflit armé

Vendredi, le cinquième rapport du Secrétaire général de l’ONU sur les enfants et les conflits armés en Afghanistan a été publié.  Il souligne que 5 770 garçons et filles supplémentaires ont été tués et mutilés en Afghanistan entre janvier 2019 et décembre 2020.  De plus, le nombre d’enfants victimes pour le premier semestre de 2021 représente le chiffre le plus élevé jamais comptabilisé en Afghanistan par les Nations Unis en un semestre.  Et la situation s’est aggravée au cours des dernières semaines et des derniers jours.

Haïti

Le coordonnateur des secours d’urgence de l’ONU, M. Martin Griffiths, a alloué 8 millions de dollars du Fonds central d’intervention d’urgence des Nations Unies (CERF) pour soutenir la réponse humanitaire après le tremblement de terre en Haïti.  Cet argent va servir pour mettre à disposition des éléments essentiels tels que des soins de santé, de l’eau potable, des abris d’urgence et des installations sanitaires pour les personnes touchées par cette catastrophe.

Le Bureau de la Coordination des affaires humanitaires indique que l’accès au sud de la péninsule où le séisme a frappé est difficile, car les gangs contrôlent les déplacements.  Les autorités locales négocient l’accès et un convoi initial de six véhicules avec du personnel des Nations Unies de diverses agences et du Gouvernement s’est rendu hier dans la zone touchée.  D’autres convois transportant des fournitures voyageront aujourd’hui.  Le personnel de l’Équipe des Nations Unies pour l’évaluation et la coordination en cas de catastrophes arrive également dans le pays pour soutenir la coordination et les évaluations.

Un hélicoptère du Service aérien d’aide humanitaire des Nations Unies, géré par le Programme alimentaire mondial (PAM), transporte le Gouvernement et le personnel onusien dans les zones affectées, ainsi que des fournitures médicales et d’autres besoins essentiels.  Le PAM a déclaré qu’il avait besoin de 1,4 million de dollars pour que ce service essentiel reste opérationnel jusqu’en fin 2021.

Les besoins humanitaires les plus urgents devraient être liés à la fourniture de services médicaux, d’eau, d’assainissement et d’hygiène.  L’UNICEF enverra trois trousses d’urgence sanitaire aux deux hôpitaux de Les Cayes et à celui de Jérémie, ce qui permettra d’assister environ 30 000 personnes.

Pour sa part, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) fournit une assistance vitale, notamment des couvertures, des trousses d’hygiène, des bidons, du matériel de réparation et des bâches.  Il se concentre également sur la recherche de bâtiments sûrs où des milliers de résidents déplacés peuvent s’abriter de l’approche de la tempête qui est susceptible de provoquer inondations rapides et des coulées de boue.  Cette tempête imminente devrait probablement compliquer les efforts de sauvetage.

Au cours du week-end dernier, le Secrétaire général a fait une déclaration dans laquelle il a présenté ses sincères condoléances au peuple et au Gouvernement haïtiens.  Un membre du personnel des Nations Unies est malheureusement décédé au cours du tremblement de terre. 

Liban/Humanitaire

L’OCHA a fait savoir hier qu’un réservoir de carburant a explosé à Akkar, dans le nord du Liban, faisant 28 morts et plus de 80 blessés.

L’ONU et ses partenaires humanitaires ont réagi immédiatement en soutenant les hôpitaux de la région, qui ont déclaré l’état d’urgence.

Plus tôt dans la journée, la Coordonnatrice résidente et Coordonnatrice humanitaire, Mme Najat Rochdi, a dirigé une mission interagences des Nations Unies à Tripoli pour visiter des hôpitaux traitant les personnes blessées par l’explosion.

L’incident survient alors que le Liban est aux prises avec une crise qui s’aggrave, car les pénuries de carburant et d’électricité rendent difficile la fourniture de services publics de base.

Alors que les grands hôpitaux du Liban fonctionnent à capacité réduite, la fourniture de soins vitaux pourrait être encore davantage réduite à cause d’un manque d’électricité.

L’ONU et ses partenaires cherchent à assurer la prestation de services de base essentiels.

La semaine dernière, l’ONU a lancé le Plan d’intervention d’urgence pour le Liban, qui prévoit près de 380 millions de dollars pour aider 1,1 million de personnes les plus vulnérables du pays, y compris les migrants.

Le nouveau Plan d’intervention d’urgence vient compléter les efforts déployés de longue date pour soutenir les communautés de réfugiés et d’accueil touchées par la crise syrienne.

Venezuela

Le Secrétaire général se félicite de la signature du Mémorandum d’accord entre le Gouvernement de la République bolivarienne du Venezuela et la Plateforme unitaire du Venezuela pour le lancement d’un processus de négociation global.  Il les encourage à s’engager pleinement dans un dialogue inclusif et significatif, dans le plein respect des droits de l’homme.

Le Secrétaire général réitère également son ferme soutien aux efforts de facilitation de la Norvège et se félicite de la disposition à aider du Mexique en tant que pays hôte et des Pays-Bas et de la Russie en tant que pays accompagnateurs.  Il fait écho à l’appel lancé à tous les membres de la communauté internationale pour qu’ils soutiennent une solution négociée contrôlée et dirigée par les Vénézuéliens eux-mêmes.

Zambie

Le Secrétaire général félicite le Gouvernement et le peuple zambiens, ainsi que les autorités électorales, pour la conduite des élections générales du 12 août.

Le déroulement globalement pacifique des élections témoigne clairement de l’engagement continu du peuple zambien à défendre la démocratie, la paix et la stabilité en Zambie.

L’ONU continuera d’appuyer le Gouvernement et le peuple zambiens dans leurs efforts pour avoir un pays démocratique, stable et prospère.

Fidji

Le Programme alimentaire mondial (PAM) et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ont transporté plus de 15 000 kilogrammes de fournitures médicales vers les Fidji pour traiter les patients atteints de la COVID-19 et protéger le personnel médical de première ligne.

Le Pacific Humanitarian Air Service du PAM a transporté des concentrateurs d’oxygène, des oxymètres de pouls, des masques et d’autres fournitures à la demande du Ministère fidjien de la santé.

À ce jour, le Pacific Humanitarian Air Service a opéré 30 vols, transportant 250 000 kilogrammes de fret vital vers 14 pays et territoires de la région.

Turquie

Le Secrétaire général est attristé d’apprendre la perte de vies humaines et les dommages subis par les infrastructures qui ont été causés par des inondations et des coulées de boue dans le nord de la Turquie à la suite des récents incendies de forêt dévastateurs dans le pays.

Il présente ses plus sincères condoléances aux familles touchées.  L’ONU est solidaire du peuple et du Gouvernement de la Turquie en cette période difficile. 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.