Imprimer
Dbf210722
22 Juillet 2021

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 22 juillet 2021

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par Mme Lorencia Soto Nino-Martinez, Porte-parole associée de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Déplacement de la Vice-Secrétaire générale

La Vice-Secrétaire générale, Mme Amina Mohammed, est arrivée à Rome aujourd’hui pour participer au présommet du Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires, qui est coorganisé avec le Gouvernement italien.

Mme Mohammed a eu une réunion avec l’Envoyée spéciale pour le Sommet sur les systèmes alimentaires de 2021, Mme Agnes Kalibata, du Rwanda, ainsi qu’avec des représentants des agences des Nations Unies basées à Rome - l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Fonds international de développement agricole (FIDA) et le Programme alimentaire mondial (PAM).  Demain, elle devrait tenir une série de réunions, dont une rencontre bilatérale avec le Ministre italien des affaires étrangères, M. Luigi Di Maio, qui sera suivie d’un point de presse.

Le présommet se déroulera dans un format hybride du 26 au 28 juillet.  Il permettra de préparer le Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires, qui se tiendra à New York en septembre, en réunissant divers acteurs du monde entier pour tirer parti de la puissance des systèmes alimentaires afin de réaliser des progrès vers l’ensemble des 17 objectifs de développement durable (ODD).

À noter par ailleurs que les accréditations virtuelles pour le présommet se terminent aujourd’hui.  Elles peuvent être obtenues sur le site unfoodsystems.org.

Invité du point de presse/Demain

Demain, l’invitée du point de presse sera l’Envoyée spéciale pour le Sommet sur les systèmes alimentaires de 2021, Mme Agnes Kalibata.  Elle fera le point sur les évènements prévus à Rome la semaine prochaine.

Jeux olympiques

Les Jeux olympiques d’été commencent dans quelques heures à peine à Tokyo.  Dans un message vidéo préparé pour la cérémonie d’ouverture, le Secrétaire général a déclaré qu’il était fier de saluer les athlètes olympiques du monde entier et reconnaissant envers le peuple japonais.

Il a dit que l’esprit olympique fait ressortir le meilleur de l’humanité: le travail d’équipe ainsi que la solidarité, le talent et la tolérance.

Le Secrétaire général a indiqué que nous pleurons tous les personnes perdues en raison de la pandémie de COVID-19.  Chaque athlète à Tokyo a surmonté d’énormes obstacles et fait preuve d’une grande détermination, a-t-il estimé, ajoutant que si la même énergie est apportée à nos défis mondiaux, tout peut être accompli.

Chypre

Dans une déclaration publiée hier, le Secrétaire général a indiqué être profondément préoccupé par les annonces faites le 20 juillet par les Chypriotes turcs et la Turquie concernant une réouverture de la ville clôturée de Varosha.  Le Secrétaire général a appelé à maintes reprises toutes les parties à s’abstenir d’actions unilatérales susceptibles de provoquer des tensions et de compromettre les efforts en cours pour rechercher un terrain d’entente en vue d’un règlement durable de la question chypriote.

La position de l’ONU sur Varosha reste inchangée et est guidée par les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité.

Le Secrétaire général appelle toutes les parties à s’abstenir de toute action inutile et à engager un dialogue pour apporter la paix et la prospérité à l’île grâce à un règlement global.

Éthiopie

Le premier vol de passagers opéré par le Service aérien d’aide humanitaire des Nations Unies (UNHAS) a atterri aujourd’hui à Mekele, en Éthiopie.

Il s’agissait du premier vol de passagers à destination de la région du Tigré depuis l’arrêt des vols commerciaux, le 24 juin.  L’avion transportait plus de 30 employés de plusieurs organisations humanitaires qui travaillent pour fournir une assistance urgente aux communautés du Tigré.

À partir d’aujourd’hui, les vols de l’ONU fonctionneront deux fois par semaine, facilitant le mouvement régulier du personnel humanitaire à destination et en provenance du Tigré.

Malgré cette évolution positive, la réponse humanitaire dans la région continue d’être compromise par un manque de fournitures humanitaires, des services de communication limités et l’absence de chaîne d’approvisionnement commerciale.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) indique que le passage sûr et sécurisé des convois pour acheminer les fournitures humanitaires vers le Tigré reste une préoccupation majeure pour eux et la communauté humanitaire.

Un convoi dirigé par le PAM composé de plus de 200 camions contenant de la nourriture et d’autres fournitures humanitaires essentielles est actuellement en attente à Semera et devrait partir pour le Tigré dès que les autorisations de sécurité seront assurées.

Madagascar

À Madagascar, des centaines de milliers de personnes continuent de souffrir de l’une des pires sécheresses que la région méridionale du pays ait connue depuis plus de 40 ans.  En raison du manque cruel de pluies et des tempêtes de sable, il est presque impossible pour les agriculteurs de cultiver leur propre nourriture, laissant au moins de 1,31 million de personnes -près de deux personnes sur cinq dans le Grand Sud- en grave insécurité alimentaire.

Le Coordonnateur résident de l’ONU pour le pays, M. Issa Sanogo, s’est récemment rendu dans la région du Grand Sud avec des représentants du Gouvernement pour constater la situation par lui-même et a déclaré que là où des interventions conjointes ont eu lieu, les résultats sont prometteurs.  Cependant, les besoins augmenteront encore à l’approche de la période de soudure si des mesures urgentes ne sont pas prises maintenant.

Depuis le début de l’année, les donateurs ont généreusement fourni plus de 40 millions de dollars, permettant aux partenaires humanitaires d’atteindre 800 000 personnes avec une aide indispensable et vitale.  Cependant, l’appel éclair qui est actuellement en cours de révision n’était financé qu’à 53% à la fin du mois de mai.  L’ONU appelle la communauté internationale à intensifier son soutien aux organisations humanitaires dans le pays et à fournir davantage de fonds pour sauver des vies et soulager les souffrances dans le Grand Sud.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.