Imprimer
CS/14649
29 septembre 2021
8868e séance – matin

Le Conseil de sécurité reconduit pour un an son autorisation aux États d’inspecter des navires en haute mer au large de la Libye pour lutter contre les trafics de migrants

Le Conseil de sécurité a reconduit aujourd’hui pour une nouvelle période de 12 mois son autorisation donnée aux États de poursuivre, au large des côtes libyennes, les opérations de lutte contre le trafic de migrants et la traite d’êtres humains.  Adoptée à l’unanimité, la résolution 2598 (2021) (document à paraître S/RES/2598/(2021)), reconduit ainsi les dispositions adoptées initialement dans la résolution 2240 (2015) du 9 octobre 2015.  

Par ce texte, le Conseil autorisait les États à inspecter les bateaux naviguant en haute mer au large des côtes libyennes s’ils ont des motifs raisonnables de soupçonner qu’ils sont utilisés pour le trafic de migrants ou la traite d’êtres humains en provenance de Libye.  Les États, soulignait le Conseil, peuvent saisir les navires inspectés dont ils ont la confirmation qu’ils sont utilisés à ces fins.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.