Imprimer
AG/COL/3348
23 août 2021

Décolonisation: le Comité spécial « C-24 » tiendra son séminaire régional des caraïbes dans la paroisse de St. John, en Dominique, du 25 au 27 août 2021 

Le Comité spécial de la décolonisation tiendra son Séminaire régional caribéen 2021 dans la paroisse de St. John, en Dominique, du 25 au 27 août 2021, au début de la quatrième Décennie internationale pour l’éradication du colonialisme (2021-2030).  Le Séminaire, qui était initialement prévu du 19 au 21 mai, a été reporté en raison de la pandémie de COVID-19.

Le Séminaire se tient sous les auspices du Comité spécial, qui est officiellement connu sous le nom de Comité spécial chargé d’étudier la situation en ce qui concerne l’application de la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux (également connu sous le nom de Comité spécial des Vingt-Quatre ou « C-24 »).

Cette année, le thème du Séminaire est: « Tracer une voie dynamique pour la décolonisation au début de la quatrième Décennie internationale et à la lumière de la maladie a coronavirus (COVID-19), à travers un engagement en faveur du mandat, de la collaboration, du pragmatisme et de la flexibilité.  Les lignes directrices et le règlement intérieur peuvent être consultés sur le site Web des Nations Unies et de la décolonisation: https://www.un.org/dppa/decolonization/en/c24/regional-seminars.  

Il y a 17 territoires non autonomes sous la compétence du Comité spécial: Samoa américaines, Anguilla, Bermudes, Îles Vierges britanniques, Îles Caïmans, Îles Falkland (Malvinas)*, Polynésie française, Gibraltar, Guam, Montserrat, Nouvelle-Calédonie, Pitcairn, Sainte-Hélène, Tokelau, îles Turques et Caïques, îles Vierges américaines et Sahara occidental.  Les Puissances administrantes sont la France, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni et les États-Unis.

Le Séminaire examinera au cas par cas les développements récents dans les 17 territoires qui se trouvent dans les Caraïbes, le Pacifique et d’autres régions, et plus spécifiquement dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

Les conclusions et recommandations du Séminaire seront examinées par le Comité spécial, puis transmises à l’Assemblée générale.

L’Ambassadrice Keisha Aniya McGuire, de la Grenade, Présidente du Comité spécial, présidera le Séminaire.

Sont invités à participer à ce séminaire une délégation du Comité spécial comprenant les membres du Bureau et des membres de groupes régionaux, des États Membres des Nations Unies, y compris des Puissances administrantes, ainsi que des représentants des territoires non autonomes, de la société civile et d’organisations non gouvernementales et aussi des experts.

Les 29 membres du Comité spécial sont Antigua-et-Barbuda, Bolivie, Chili, Chine, République du Congo, Côte d’Ivoire, Cuba, Dominique, Équateur, Éthiopie, Fidji, Grenade, Inde, Indonésie, Iran, Iraq, Mali, Nicaragua, Papouasie Nouvelle-Guinée, Fédération de Russie, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Sierra Leone, République arabe syrienne, Timor-Leste, Tunisie, République-Unie de Tanzanie et Venezuela.

Les documents de travail annuels du Secrétariat de 2021 sur chaque territoire non autonome sont disponibles sur le site Web des Nations Unies et de la décolonisation: www.un.org/dppa/decolonization/en/documents/workingpapers.

*Il existe un différend entre les Gouvernements argentin et britannique concernant la souveraineté sur les îles Falkland (Malvinas)

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.