Imprimer
SG/SM/20496
11 décembre 2020

Le Secrétaire général prend note du jugement du Tribunal spécial pour le Liban qui condamne M. Salim Jamil Ayyash à l’emprisonnement à perpétuité 

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Le Secrétaire général prend note du jugement rendu aujourd’hui par le Tribunal spécial pour le Liban (TSL) qui condamne M. Salim Jamil Ayyash à cinq peines concurrentes d’emprisonnement à perpétuité.

Le 18 août 2020, M. Ayyash avait été condamné pour l’attentat du 14 février 2005, à Beyrouth, qui avait coûté la vie à l’ancien Premier Ministre libanais, M. Rafik Hariri, et à 21 personnes, et blessé 226 autres personnes.

M. Ayyash est toujours en liberté. 

Les pensées du Secrétaire général vont aux victimes de l’attaque du 14 février 2005 et à leurs familles.  Ce jugement est l’illustration de l’engagement de la communauté internationale en faveur de la justice pour les crimes terribles commis ce jour-là.

Le Secrétaire général appelle la communauté internationale à continuer d’appuyer les procédures judiciaires indépendantes en cours devant le TSL.

Le Tribunal spécial pour le Liban est une cour de justice indépendante créée à la demande du Gouvernement libanais, conformément à un accord entre l’ONU et le Gouvernement libanais qui a été mis en œuvre par le Conseil de sécurité des Nations Unies.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.