Imprimer
SG/SM/20409
10 novembre 2020

Mozambique: le Secrétaire général condamne vigoureusement les massacres perpétrés par des groupes armés non étatiques dans le nord du pays 

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Le Secrétaire général est choqué par les récentes informations faisant état de massacres perpétrés par des groupes armés non étatiques dans plusieurs villages de la province de Cabo Delgado, dans le nord du Mozambique, notamment la décapitation et l’enlèvement de femmes et d’enfants. Il condamne vigoureusement cette brutalité gratuite. 

Le Secrétaire général exhorte les autorités du pays à mener une enquête sur ces incidents et à demander des comptes aux responsables.  Il appelle toutes les parties au conflit à respecter leurs obligations découlant du droit international humanitaire et des droits de l’homme.  

Le Secrétaire général réaffirme l’engagement des Nations Unies à continuer d’aider le peuple et le Gouvernement mozambicains à répondre de toute urgence aux besoins humanitaires immédiats et à soutenir leurs efforts visant à faire respecter les droits de l’homme, à promouvoir le développement et à prévenir la propagation de l’extrémisme violent.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.