Imprimer
SG/SM/20371
26 octobre 2020

Afghanistan : le Secrétaire général rappelle que les attaques délibérées contre des civils peuvent constituer des crimes de guerre

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Le Secrétaire général suit avec une vive inquiétude les violents incidents qui se sont produits en Afghanistan ces derniers jours.  Ces incidents ont coûté la vie à plus de 40 civils et en ont blessé plusieurs autres, parmi lesquels des femmes et des enfants.  Il condamne fermement l’attentat-suicide qui a visé des civils dans un centre éducatif le 24 octobre à Kaboul, et a tué au moins 25 civils et blessé plus de 50 autres, la plupart de jeunes étudiants.  Le Secrétaire général exprime ses plus sincères condoléances aux familles des victimes et souhaite aux blessés un prompt rétablissement.

Le Secrétaire général rappelle que les attaques délibérées contre des civils constituent de graves violations du droit international humanitaire et peuvent constituer des crimes de guerre.  Ceux qui commettent de tels crimes doivent être tenus pour responsables.

L’Organisation des Nations Unies est solidaire du peuple et du Gouvernement afghans et réaffirme son engagement à soutenir un processus de paix conduit par les Afghans qui mettra fin au conflit.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.