Imprimer
SG/SM/20366
25 octobre 2020

Cameroun: le Secrétaire général exhorte les autorités à mener une enquête et à rendre justice après l’attaque sur des enfants à Kumba, dans le sud-ouest du pays

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Le Secrétaire général est profondément choqué par la nouvelle de l’attaque qui a été perpétrée le 24 octobre contre une école située dans la ville de Kumba, dans la région du sud-ouest du Cameroun, au cours de laquelle plusieurs enfants ont été tués et blessés.  Une fois de plus, cette attaque est un rappel inquiétant du lourd tribut payé par les civils, y compris les enfants, dont plusieurs ont été privés de leur droit à l’éducation.  Les attaques contre les structures scolaires et éducatives sont une violation grave des droits des enfants.  

Le Secrétaire général présente ses condoléances les plus sincères aux familles endeuillées et souhaite un prompt et complet rétablissement aux blessés.  Il exhorte les autorités camerounaises à mener une enquête approfondie afin que les auteurs de ce crime puissent être traduits en justice.  Il appelle les parties armées à s’abstenir de toute attaque contre les civils et à respecter le droit international humanitaire et des droits de l’homme.    

Le Secrétaire exhorte fortement les parties à répondre positivement à son appel au cessez-le-feu à travers le monde.  Il réitère la disponibilité des Nations Unies à soutenir un processus de dialogue inclusif menant à une sortie de crise dans les régions du nord-ouest et du sud-ouest.   

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.