Imprimer
SG/SM/20322
9 octobre 2020

Le Secrétaire général félicite le Programme alimentaire mondial (PAM) pour son prix Nobel de la paix

On trouvera ci-après la déclaration du Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, à l’occasion de l’attribution du prix Nobel de la paix 2020 au Programme alimentaire mondial (PAM):

Je suis heureux de la décision du Comité Nobel d’attribuer le prix Nobel de la paix au Programme alimentaire mondial (PAM).  

Le Programme alimentaire mondial est le premier intervenant mondial sur les lignes de front de l’insécurité alimentaire.   

Dans un monde d’abondance, il est inconcevable que des centaines de millions de personnes se couchent affamées chaque nuit.   Des millions d’autres sont désormais au bord de la famine à cause de la pandémie de COVID-19.   

Les femmes et les hommes du PAM bravent dangers et distances pour fournir une nourriture vitale à ceux qui sont dévastés par les conflits, à ceux qui souffrent des catastrophes, aux enfants et aux familles qui ne savent pas d’où viendra leur prochain repas. 

Notre monde souffre aussi de la faim d’une coopération internationale.   Le PAM apaise aussi cette faim-là.  Le Programme opère au-delà de la sphère politique et se laisse guider par les seuls besoins humanitaires.   L’Organisation elle-même vit des contributions volontaires des États Membres et du public en général.   

Une telle solidarité est précisément ce qu’il nous faut maintenant pour traiter non seulement de la pandémie mais aussi des autres problèmes mondiaux de notre temps.  Nous savons que les menaces existentielles comme les changements climatiques aggraveront encore la crise de la faim.   

Je félicite chaleureusement M. David Beasley, le Directeur exécutif du PAM et tout son personnel qui font avancer tous les jours les valeurs des Nations Unies et servent la cause de « nous les peuples » au moment où l’Organisation célèbre cette année son soixante-quinzième anniversaire. 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.