Print
SG/SM/20206
14 août 2020

Yémen: Le Secrétaire général profondément préoccupé par l’état du pétrolier Safer et les risques écologiques et humanitaires

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Le Secrétaire général est profondément préoccupé par l’état du pétrolier Safer amarré sur la côte occidentale du Yémen.  Le pétrolier vieillissant n’a plus fait l’objet d’une quelconque maintenance depuis 2015 ou presque et risque de causer un grave déversement de pétrole, une explosion ou un incendie qui aurait des conséquences écologiques et humanitaires catastrophiques pour le Yémen et la région.

Une fuite de pétrole dans la mer Rouge dégraderait gravement les écosystèmes dont dépendent 30 millions de personnes dans la région.  Elle forcerait en outre la fermeture du port d’Hodeïda pendant plusieurs mois, avec le risque d’aggraver la crise économique déjà sérieuse que vit le Yémen et de barrer l’accès de millions de gens à la nourriture et autres biens de première nécessité. 

Le Secrétaire général appelle instamment à la levée, dans les plus brefs délais, de tous les obstacles aux efforts visant à atténuer le danger posé par le pétrolier Safer.  Il appelle tout particulièrement à un accès sans condition des experts indépendants au pétrolier pour évaluer son état et effectuer les premières réparations qui seraient nécessaires.  Cette évaluation technique offrirait des preuves scientifiques cruciales pour les mesures à prendre afin d’éviter une catastrophe.

 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.