Print
SG/SM/20196
3 août 2020

Cameroun-Tchad: le Secrétaire général condamne fermement les attaques des 31 juillet et 2 août

La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Le Secrétaire général condamne fermement les attaques odieuses contre les civils perpétrées dans la province tchadienne du lac et dans la région de l’extrême nord du Cameroun, les 31 juillet et  2 août derniers.  Les attaques ont causé la mort et l’enlèvement de nombreux civils, dont des femmes, des enfants et des déplacés qui avaient fui la violence.

Les responsables de ces atrocités doivent répondre de leurs actes.  Les droits de l’homme et le droit international humanitaire doivent être pleinement respectés, et tous les civils au Cameroun et au Tchad doivent être protégés.

Les Nations Unies restent attachées à leur appui aux pays du bassin du lac Tchad qui luttent pour surmonter le fléau du terrorisme et résoudre les problèmes sécuritaires, politiques, humanitaires et sociéconomiques de la région.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.