Print
SG/SM/20185
23 Juillet 2020

Nigéria: Le Secrétaire général condamne fermement le meurtre de cinq civils, dont trois agents humanitaires dans l’État de Borno

La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU: 

 Le Secrétaire général condamne fermement le meurtre, ce 22 juillet, de cinq civils dont trois agents humanitaires d’ACTED, du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), et d’Action contre la faim (ACF), lequel a été commis par un groupe armé dans l’État de Borno du nord-est du Nigéria.

 Le Secrétaire général présente ses plus sincères condoléances aux familles des victimes ainsi qu’au Gouvernement et au peuple du Nigéria.  Il appelle les autorités nigérianes à n’épargner aucun effort pour identifier et traduire en justice, dans les meilleurs délais, les auteurs de ces meurtres.

 Le Secrétaire général souligne, une nouvelle fois, que les attaques menées par une partie au conflit contre les civils, dont les agents humanitaires, constituent une violation du droit international humanitaire.  Ce droit et les droits de l’homme doivent être pleinement respectés, y compris l’obligation de protéger les civils. 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.