Print
SG/SM/20121
12 juin 2020

COVID-19: le Secrétaire général appelle à mettre en œuvre d’urgence les protocoles de changement d’équipages de gens de mer

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Le Secrétaire général est préoccupé par l’aggravation de la crise humanitaire et de sécurité qu’affrontent les gens de mer dans le monde.  En raison des restrictions de voyage liées à la COVID, des centaines de milliers des deux millions de gens de mer que compte le monde sont bloqués en mer depuis des mois.  Incapables de débarquer des navires, le temps maximum en mer stipulé dans les conventions internationales est ignoré, avec certains gens de mer bloqués en mer pendant 15 mois.

Le transport maritime expédie plus de 80% du commerce mondial, y compris des fournitures médicales vitales, de la nourriture et d’autres articles de base essentiels à la réponse et au relèvement suite à la COVID-19.  Cette crise en cours aura des conséquences directes sur le transport maritime.  Le monde ne pourrait pas fonctionner sans les efforts des gens de mer, mais leurs contributions restent largement méconnues; ils méritent un soutien beaucoup plus important en tout temps, mais surtout maintenant.

Le Secrétaire général appelle tous les pays à désigner officiellement les gens de mer et autres personnels maritimes comme « travailleurs clefs » et à garantir que les changements d’équipage aient lieu en toute sécurité.

Les organismes des Nations Unies, notamment l’Organisation internationale du Travail (OIT) et l’Organisation maritime internationale (OMI), ont collaboré avec la Chambre internationale de la marine marchande et la Fédération internationale des ouvriers du transport pour élaborer des protocoles de changement d’équipage, en tenant pleinement compte des préoccupations de santé publique.  Le Secrétaire général appelle tous les gouvernements à mettre en œuvre d’urgence ces protocoles, en autorisant les gens de mer bloqués à être rapatriés et d’autres à rejoindre les navires.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.