Print
SG/A/1973
24 Juillet 2020

Le Secrétaire général nomme Mme Pamela Coke-Hamilton, de la Jamaïque, au poste de Directrice exécutive du Centre du commerce international

Le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, a annoncé aujourd’hui la nomination de Mme Pamela Coke-Hamilton, de la Jamaïque, au poste de Directrice exécutive du Centre du commerce international (CCI), l'organisme conjoint de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) et de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) pour le développement du commerce et des affaires internationales.

Elle succède à Mme Arancha González Laya, de l’Espagne, à qui le Secrétaire général exprime sa reconnaissance pour son dévouement au service de l’Organisation.

Actuellement Directrice de la Division du commerce international et des produits de base à la CNUCED, Mme Coke-Hamilton a une vaste expérience et une expertise solide dans le renforcement des capacités liées au commerce et le développement durable, après avoir travaillé avec le Gouvernement jamaïcain et les États membres du Forum des Caraïbes (CARIFORUM) dans le contexte des négociations commerciales et des institutions multilatérales, y compris l’Organisation des États américains (OEA) et la Banque interaméricaine de développement.  Elle a précédemment occupé le poste de directrice exécutive de l'Agence de développement des exportations des Caraïbes, renforçant les capacités du secteur privé et des micro, petites et moyennes entreprises (MPME) grâce à la promotion des investissements.

Elle apporte une compréhension approfondie des problèmes auxquels sont confrontées les économies vulnérables telles que celles des petits États insulaires en développement (PEID) et des pays les moins avancés (PMA) ayant conçu des interventions sur mesure.  Elle a beaucoup travaillé avec le secteur privé dans les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique ainsi qu’avec le monde universitaire pour renforcer les institutions en lien avec le commerce au sein des États.  En tant que fervente partisane de l’égalité des sexes et de l’intégration dans le commerce, elle a créé la plateforme WeXport (Women Empowered through Export) pour pallier les difficultés que rencontrent les entreprises appartenant à des femmes pour accéder aux marchés.

Mme Coke-Hamilton dirigera l’organisation à un moment charnière compte tenu de l’impact catastrophique de la pandémie de COVID-19 sur le système commercial mondial, en particulier sur les MPME des pays en développement, le CCI devant jouer un rôle vital en aidant à consolider les entreprises et les pays et à les rendre plus résilients.

Elle est titulaire d’un doctorat en droit obtenu auprès de Georgetown University et d’un diplôme universitaire en relations internationales de l’Université des Antilles.  Elle parle couramment l’anglais, a un bon niveau de français ainsi que des connaissances pratiques de l’espagnol. 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.