Le Secrétaire général nomme l’économiste égyptien, Mahmoud Mohieldin, Envoyé spécial pour le financement du Programme de développement durable

SG/A/1944
4 février 2020

Le Secrétaire général nomme l’économiste égyptien, Mahmoud Mohieldin, Envoyé spécial pour le financement du Programme de développement durable

Le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, a annoncé aujourd’hui la nomination de M. Mahmoud Mohieldin, de l’Égypte, au poste d’Envoyé spécial pour le financement du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

Le Secrétaire général est conscient du rôle critique des Nations Unies qui est d’offrir leadership et soutien aux États Membres, en facilitant et en accélérant le financement du développement durable.  En septembre 2018, M. António Guterres a publié sa Stratégie pour le financement du Programme 2030, avec une vision claire pour transformer le système financier international et les politiques économiques au profit dudit Programme; améliorer les stratégies de financement durable et augmenter les investissements aux niveaux régional et national; et exploiter le potentiel des innovations financières, des nouvelles technologies et de la numérisation pour assurer un accès équitable au financement.

L’Envoyé spécial va se concentrer sur les questions internationales, régionales et nationales liées au financement public et appuyer la mise en œuvre de la Stratégie du Secrétaire général pour le financement du Programme 2030 dans l’ensemble du système des Nations Unies, en coopération étroite avec les institutions financières internationales et le secteur privé.  L’Envoyé spécial va faire en sorte que les agences des Nations Unies, les partenaires au développement et le secteur privé agissent collectivement pour travailler au mieux avec les États Membres et augmenter le financement du Programme 2030, dans le cadre de la Décennie d’action et de réalisations en faveur du développement durable, en s’attaquant aux obstacles et aux problèmes qui limitent le financement public du développement durable.  L’Envoyé spécial va travailler étroitement avec son homologue pour l’action climatique et son financement, le Département des affaires économiques et sociales et les autres agences et départements pertinents des Nations Unies.

Économiste, M. Mahmoud Mohieldin a été, de 2004 à 2014, Ministre égyptien des investissements.  Il était avant sa nouvelle nomination, Vice-Président principal du Groupe de la Banque mondiale pour le Programme 2030, les relations avec les Nations Unies et les partenariats.  À la Banque mondiale, il a aussi assumé les fonctions de Directeur général chargé du développement humain, du développement durable, de la réduction de la pauvreté et de la gestion économique, du financement et du développement du secteur privé, et de l’Institut de la Banque mondiale.

M. Mohieldin a aussi été Envoyé spécial du Président de la Banque mondiale pour les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), le Programme 2030 et le financement du développement.  Il a enfin occupé le poste de Secrétaire général et Secrétaire exécutif du Comité du développement du Conseil des gouverneurs du Groupe de la Banque mondiale.  Son expérience professionnelle s’étend au milieu académique puisqu’il a été professeur d’économie à l’Université du Caire et professeur invité dans plusieurs universités de renom.

M. Mohieldin est titulaire d’un doctorat d’économie de l’Université de Warwick, d’une maîtrise d’économie et d’analyse des politiques sociales de l’Université de York, d’un diplôme d’économie du développement de l’Université de Warwick et d’une licence d’économie de l’Université du Caire.  Il a suivi des programmes de haut niveau à la « Wharton Business School » de l’Université de Pennsylvanie et à l’Université de Georgetown.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.