Le Secrétaire général nomme M. Jack Christofides, de l’Afrique du Sud, Chef adjoint de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban

SG/A/1943
31 janvier 2020

Le Secrétaire général nomme M. Jack Christofides, de l’Afrique du Sud, Chef adjoint de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban

Le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, a annoncé aujourd’hui la nomination de M. Jack Christofides, de l’Afrique du Sud, au poste de Chef adjoint de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL).  M. Christofides succède à M. Imran Riza, du Pakistan, qui a pris, en septembre 2019, les fonctions de Coordonnateur résident des Nations Unies et Coordonnateur humanitaire pour la Syrie.  Le Secrétaire général exprime à ce dernier sa gratitude pour le dévouement dont il a fait montre.

M. Christofides apporte avec lui une riche expérience dans les domaines de la diplomatie, des affaires internationales, des droits de l’homme et du maintien de la paix.  Il était, jusqu’à sa nouvelle nomination, Directeur de la Division Afrique du Nord du Département des affaires politiques et de consolidation de la paix et de celui des opérations de paix.  De 2012 à 2018, il a assumé les fonctions de Directeur de la Division Afrique II au Bureau des opérations du Département des opérations de maintien de la paix.  Avant cela, il dirigeait, au même département et à celui de l’appui aux missions, la Division des politiques, de l’évaluation et de la formation, de 2016 à 2018.  Il a aussi été Chef d’équipe au Soudan, en 2010, et dans la région de Grands Lacs, en 2011.  M. Christofides a une vaste expérience du terrain, ayant été Chef de cabinet du Coordonnateur spécial pour le Liban, Directeur de l’Équipe conjointe d’appui à la médiation au Darfour et Directeur politique à la Mission des Nations Unies au Soudan. 

Au début de sa carrière aux Nations Unies, M. Christofides a occupé les postes d’Administrateur principal à la Division Europe et Amériques du Département des opérations de maintien de la paix et de Conseiller principal sur les questions africaines auprès du Chef du Département des affaires politiques.  De 1994 à 1999, il couvrait, à Genève, les droits de l’homme, d’abord comme diplomate et ensuite comme Chef de cabinet du Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme.  Avant d’entrer aux Nations Unies, il était membre du service diplomatique sud-africain. 

M. Christofides est titulaire d’une maîtrise en sciences politiques de l’Université de Pretoria. 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.