Le Secrétaire général nomme Mme Lizbeth Cullity, des États-Unis, Cheffe adjointe de la Mission des Nations Unies en République centrafricaine

SG/A/1936
8 janvier 2020

Le Secrétaire général nomme Mme Lizbeth Cullity, des États-Unis, Cheffe adjointe de la Mission des Nations Unies en République centrafricaine

Le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, a annoncé aujourd'hui la nomination de Mme Lizbeth Cullity, des États-Unis, au poste de Représentante spéciale adjointe et Cheffe adjointe de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA).

Mme Cullity succède à son compatriote, M. Kenneth Gluck, qui est arrivé au terme de sa mission en décembre 2019.  Le Secrétaire général exprime à ce dernier sa gratitude pour le dévouement dont il a fait preuve pendant une période cruciale du processus politique en République centrafricaine.

Mme Cullity apporte avec elle plus de 25 ans d’expérience à des postes de direction en Afrique, aux Amériques et dans le Pacifique.  De 2008 à 2010, elle était Représentante du Haut-Commissaire des Nation Unies aux droits de l’homme en Haïti et Cheffe de la Section des droits de l’homme de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH).  De 2011 à 2013, elle était en charge des affaires politiques de la Mission.  De 2013 à 2017 elle a assumé les fonctions de Coordonnatrice résidente des Nations Unies et Représentante résidente du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) à Samoa.  Plus récemment, elle a assumé la fonction de chef de cabinet de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).

Mme Cullity a occupé d’autres hautes fonctions en Sierra Leone et en Haïti, y compris celle de Coordonnatrice régionale de la Mission civile internationale des Nations Unies et de l’Organisation des États américains (OEA) en Haïti, de 1993 à 2000.  Elle a aussi été Cheffe du pilier « droits de l’homme, politique et élections » de la Mission politique spéciale de l’OEA en Haïti, entre 2002 et 2004. 

La Cheffe adjointe de la MINUSCA est titulaire d’une maîtrise en administration internationale de la « School for International Training » de Brattleboro dans l’État du Vermont, aux États-Unis d’Amérique.  Elle parle couramment l’anglais, le français et le créole haïtien.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.