Imprimer
SC/14261
24 Juillet 2020

Le Comité du Conseil de sécurité concernant la République centrafricaine indique que ceux qui incitent à la violence, sapant la paix dans le pays, s’exposent à des sanctions 

Le Comité du Conseil de sécurité créé par la résolution 2127 (2013) concernant la République centrafricaine a l’honneur de se référer au rapport final daté du 8 juillet 2020 (S/2020/662) du Groupe d’experts sur la République centrafricaine, dont le mandat a été prorogé en vertu de la résolution 2507 (2020), qui est disponible sur le site Web du Comité à l’adresse suivante: https://www.un.org/securitycouncil/fr/sanctions/2127/panel-of-experts/reports.

À cet égard, le Comité souhaite appeler l’attention des États Membres sur la recommandation suivante, formulée dans ledit rapport:

Au paragraphe 102 a) [page 21] – le Groupe d’experts recommande au Comité:

« a) De rappeler qu’en application de la résolution 2399 (2018) du Conseil de sécurité, telle que prorogée par la résolution 2507 (2020), les personnes qui commettent des actes d’incitation à la violence et perpètrent ainsi ou appuient des actes qui compromettent la paix, la stabilité ou la sécurité en République centrafricaine pourraient remplir les critères de désignation énoncés dans les résolutions du Conseil de sécurité... ; »

 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.