Imprimer
PI/2290
23 octobre 2020

Forum mondial des Nations Unies sur les données 2020: Plus de 10 000 producteurs et utilisateurs de données se rassemblent afin de proposer des solutions pour des données fiables en réponse au COVID-19

NEW YORK, le 23 octobre - La première réunion virtuelle du Forum mondial des Nations Unies sur les données s’est conclue par le lancement de la réponse de la communauté des données au COVID-19, soulignant la demande accrue de données et de statistiques pertinentes, actuelles et fiables comme un élément essentiel pour construire un avenir plus équitable, durable et résilient.  L’appel lancé à l’ensemble de la communauté des données pour qu’elle se réunisse afin de soutenir la réponse à la pandémie et d’accélérer les actions relatives aux objectifs de développement durable (ODD) souligne la nécessité de garantir la confiance et la confidentialité des données et d’accroître les investissements dans les données afin de répondre plus efficacement à la COVID-19 et aux catastrophes futures.

« Le moment est venu de plaider pour un investissement plus efficace dans les systèmes de statistiques et de données », a déclaré la Vice-Secrétaire générale des Nations Unies, Amina J. Mohammed, lors de l’ouverture du Forum.  « Nous pouvons constater que des milliards sont dépensés dans les pays développés et nous avons besoin qu’une fraction de ce montant soit dépensée dans les pays en développement pour réaliser les investissements dont nous avons besoin en matière de données. »

Plus de 10 000 utilisateurs et producteurs de données de plus de 180 pays se sont connectés sur la plateforme virtuelle du Forum du 19 au 21 octobre pour partager leurs expériences sur les données générées par les citoyens, les plateformes de données ouvertes, l’utilisation des observations de la Terre, les données mobiles et bien d’autres choses encore.  Ils ont également discuté de l’avancement des travaux liés à la thématique « ne laisser personne pour compte », aux données provenant de diverses sources et à la « présentation d’approches innovantes d’utilisation des données pour traiter de l’impact de la COVID-19 sur la vie des personnes handicapées ».

Comment pouvons-nous justifier le fait de « ne laisser personne pour compte » si nous ne veillons pas à investir dans la désagrégation des données afin d’identifier et de repérer les communautés les plus en retard par rapport aux opportunités, a demandé Eddie Ndopu, l’un des défenseurs des ODD aux Nations Unies, lors du Forum.  « Il n’y a jamais eu de moment plus opportun dans le monde qu’en ce moment pour rendre visible le rôle des données dans l’avancement du Programme de développement durable à l’horizon 2030. »

Le Forum a également été l’occasion de lancer un nouveau portail en ligne présentant les dernières statistiques sur l’égalité des sexes (The World’s Women 2020), et il a examiné la voie à suivre pour la gouvernance des données, pour traiter les questions de protection des données et de la vie privée, et pour améliorer les mécanismes de financement des données pour le développement.

« Nous sommes confrontés à une crise mondiale qui exige une réponse collective », a déclaré M. Liu Zhenmin, Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires économiques et sociales, lors de la clôture de l’événement.  « C’est pourquoi vous êtes tous réunis ici à ce Forum », a-t-il déclaré, en soulignant un certain nombre d’actions nécessaires: « pour accroître le soutien à l’utilisation des données pendant la COVID-19 et la récupération; pour exploiter le pouvoir des données pour le bien public et se remettre sur la voie de la mise en œuvre du Programme 2030 » et « pour développer un consensus sur les stratégies visant à traiter la confiance dans les données, ainsi que la confidentialité et la gouvernance des données ».

Points forts du Forum

Présentés dans 70 sessions en direct, 30 sessions préenregistrées et 20 espaces d’exposition virtuels, de nombreuses solutions innovantes aux défis du Programme 2030 en matière de données ont été proposées et des partenariats ont été formés.

Ce qui est ressorti des sessions: les enseignements tirés de l’utilisation des données pour suivre et atténuer l’impact de la COVID-19, au niveau mondial, national et local; une meilleure compréhension de la façon de traiter le besoin de données pour permettre de concevoir des interventions pour les groupes de population les plus touchés par la pandémie; des exemples de collaborations fructueuses entre les systèmes statistiques nationaux et le secteur privé; l’utilisation de la science des citoyens pour produire des données et des indicateurs environnementaux; de meilleurs moyens de communiquer les données et les statistiques pour leur utilisation complète et efficace, et la manière de s’engager avec les utilisateurs de données; de nouvelles idées sur la manière de traiter la confidentialité, la protection et la sécurité des données; l’utilisation de cartes et de données spatiales pour améliorer la vie des communautés et la cartographie des lieux encore invisibles; l’utilisation des sources de données administratives; de meilleurs moyens pour le développement des capacités; les enseignements tirés de l’utilisation des algorithmes d’IA; une nouvelle compréhension de la manière d’utiliser les données dans le journalisme; les défis liés à l’équilibre entre l’utilisation et la protection des données; la voie à suivre pour augmenter le financement des données et établir des mécanismes pour une utilisation efficace des fonds; et bien d’autres choses encore.

À propos du Forum mondial des Nations Unies sur les données

Le Forum mondial des Nations Unies sur les données est organisé par le Groupe de haut niveau pour le partenariat, la coordination et le renforcement des capacités dans le domaine des statistiques relatives au Programme de développement durable à l’horizon 2030, avec le soutien substantiel du Comité de programme du Forum mondial sur les données, sous la direction de la Commission de statistique des Nations Unies et en étroite consultation avec les États Membres, les partenaires internationaux et les autres parties prenantes.

La Division de la statistique du Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies soutient l’organisation du Forum dans son rôle de secrétariat du Groupe de haut niveau, du Comité du programme et de la Commission de statistique.

Le Forum virtuel a été soutenu par la Confédération suisse, avec l’aide substantielle de l’Office fédéral de la statistique, qui accueillera la prochaine réunion physique du Forum mondial sur les données, prévue à Berne du 3 au 6 octobre 2021.

Le premier Forum mondial des Nations Unies sur les données a été accueilli du 15 au 18 janvier 2017 par Statistics South Africa au Cap, en Afrique du Sud.  Le deuxième Forum a été accueilli par l’Autorité fédérale de la compétitivité et des statistiques des Émirats arabes unis du 22 au 24 octobre 2018, à Dubaï.

Plus d’informations

Programme de l’événement: https://unstats.un.org/unsd/undataforum/programme.  Des sessions en direct et préenregistrées sont disponibles sur la plateforme de l’événement: https://ve.attendify.com/index/e19y30/s_e19y30/login.  Site Internet de l’événement: UNDataForum.org.  Suivez-nous sur les médias sociaux: @UNDataForum.

Contacts avec les médias

Daniella Sussman, par courriel: dataforum@un.org, tél.: +1-347-395-0345; Helen Daun Rosengren, par courriel: rosengrenh@un.org, tél.: +1-646-287-2641.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.