Print
PI/2285
21 mai 2020

Les Nations Unies lancent une initiative mondiale pour lutter contre la désinformation 

Les Nations Unies lancent aujourd’hui la campagne «  Vérifié », une initiative pour lutter contre le fléau de la désinformation liée à la COVID-19, qui vise à élargir le volume et la portée des informations fiables et précises sur la maladie. 

«  Nous ne pouvons pas céder nos espaces virtuels à ceux qui fabriquent des mensonges, de la peur et de la haine  », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, en annonçant l’initiative.  «  La désinformation se propage en ligne, dans les applications de messagerie et de personne à personne.  Ses concepteurs utilisent des méthodes de production et de distribution perspicaces.  Pour contrer ces mensonges, les scientifiques et les institutions comme les Nations Unies doivent pouvoir atteindre le public avec des informations précises et dignes de confiance.  »

La campagne «  Vérifié  » (Verified en anglais), élaborée par le Département de la communication globale de l’ONU, fournira des informations autour de trois thèmes: la science - pour sauver des vies; la solidarité - pour promouvoir la coopération locale et mondiale; et les solutions - pour apporter un soutien aux populations touchées.  Elle fera également la promotion des plans de relance qui luttent contre la crise climatique et les causes profondes de la pauvreté, des inégalités et de la faim.

L’initiative appelle les gens du monde entier à s’inscrire pour devenir des «  volontaires de l’information ».  Leur rôle sera de partager des informations de confiance pour maintenir leurs familles et leur communauté en sécurité et connectées.  En tant que premiers intervenants numériques, les volontaires recevront un flux quotidien de contenus vérifiés et optimisés pour le partage social, c’est-à-dire des messages simples et convaincants destinés à contrecarrer directement la désinformation ou à combler un vide d’information.

Le Département de la communication globale s’associera aux agences des Nations Unies et aux équipes de pays des Nations Unies, aux influenceurs, à la société civile, aux entreprises et aux médias pour diffuser un contenu fiable et précis et travailler avec les plateformes de réseaux sociaux pour éliminer les discours de haine et les affirmations nuisibles dans le contexte de la COVID-19. 

«  Dans de nombreux pays, la désinformation qui déferle sur les canaux numériques entrave la riposte de la santé publique et cause une agitation sociale.  On constate des efforts inquiétants qui exploitent la crise pour faire avancer le nationalisme ou pour cibler les groupes minoritaires.  Cette situation pourrait s’aggraver à mesure que la pression sur les sociétés augmente et que les conséquences économiques et sociales se manifestent », a déclaré Melissa Fleming, Secrétaire générale adjointe des Nations Unies à la communication globale.  «  L’initiative Vérifié répondra aussi à cette tendance avec un contenu plein d’espoir, qui mettra en lumière les actes d’humanité à l’échelle locale, les contributions des réfugiés et des migrants, et qui plaidera en faveur d’une coopération mondiale. »

L’initiative est lancée en collaboration avec Purpose, l’une des principales organisations de mobilisation sociale au monde.  Elle est aussi soutenue par la Fondation IKEA et Luminate

Patricia Atkinson, Directrice des programmes de la Fondation IKEA, a déclaré que «  la pandémie de COVID-19 est une crise sanitaire mondiale sans précédent ».  «  La Fondation IKEA est fière de soutenir la campagne Vérifié, qui vise à faire en sorte que tout le monde ait accès à la science et à des conseils fiables pour assurer la sécurité de sa famille et de ses proches. »

Nishant Lalwani, Directeur général de Luminate, a relevé que «  la COVID-19 a rappelé de manière claire que l’accès à des informations précises et fiables peut faire la différence entre la peur et la résilience, la division et l’unité, et même la vie et la mort  ».  «  Nous sommes fiers d’apporter notre soutien à la campagne et à ses efforts pour lutter contre l’" infodémie" liée au coronavirus en diffusant des informations fiables et fondées sur la science pour protéger les personnes et les communautés du monde entier. »

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.