Imprimer
ECOSOC/7030
10 décembre 2020
Session de 2021, 3e séance plénière – après-midi

L’ECOSOC pourvoit à des postes vacants dans neuf de ses organes subsidiaires

Le Conseil économique et social (ECOSOC) s’est brièvement réuni cet après-midi dans la salle de l’Assemblée générale, afin de procéder à l’élection des membres dans 9 de ses 31 organes subsidiaires.

La Zambie a ainsi été élue à la Commission de la population et du développement pour un mandat commençant à la date de l’élection et expirant à la clôture de la cinquante-septième session de la Commission en 2024.  Pour leur part, l’Australie, le Danemark et le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord ont été élus à la même Commission pour un mandat de quatre ans, à partir de la première réunion de la cinquante-cinquième session en 2021 et expirant à la clôture de la cinquante-huitième session de la Commission en 2025.

Djibouti et la Finlande ont été ensuite plébiscités pour faire partie de la Commission du développement social pour une période de quatre ans qui commencera à la première réunion de la soixantième session en 2021 et expirera à la clôture de la soixante-troisième session de la Commission en 2025.

La Macédoine du Nord fera partie de la Commission pour la prévention du crime et la justice pénale pour un mandat commençant à la date de l’élection et expirant le 31 décembre 2021.  Le Groupe des États d’Afrique a entériné les candidatures du Cameroun, du Maroc et de la Namibie qui sont des élus à la même Commission pour trois ans à partir du 1er janvier 2021.

La Commission de la science et de la technique au service du développement (CSTD) aura comme nouveau membre le Cameroun qui y siègera pendant quatre ans à partir du 1er janvier 2021.

En outre, l’ECOSOC a recommandé que l’Allemagne soit élue par l’Assemblée générale au Comité du programme et de la coordination (CPC) pour un mandat de trois ans qui prend effet le 1er janvier 2021.

Le Cameroun fera également partie du Groupe de travail intergouvernemental d’experts des normes internationales de comptabilité et de publication dès le 1er janvier 2021, et ce, pendant les trois prochaines années.  Le Conseil de coordination du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (CCP) accueillera le même pays (Cameroun) pour un mandat de trois ans à partir du 1er janvier 2021.

La Norvège sera membre du Comité d’organisation de la Commission de consolidation de la paix pour un mandat de deux ans commençant le 1er janvier 2021.

Enfin, le Maroc a été élu à la Commission de la condition de la femme pour un mandat de quatre ans qui commencera à la première réunion de la soixante-sixième session en 2021.

La prochaine réunion de l’ECOSOC sera annoncée dans le Journal des Nations Unies.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.