Imprimer
dbf201110
10 novembre 2020

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 10 novembre 2020

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Saeb Erekat   

Le Secrétaire général a dit avoir appris avec une profonde tristesse le décès de Saeb Erekat, Secrétaire général de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) et Négociateur en chef pour le processus de paix au Moyen-Orient.

Secrétaire général / Organisation de Shanghai pour la coopération

Le Secrétaire général a envoyé aujourd’hui un message vidéo préenregistré à la réunion du Conseil des chefs d’État des pays membres de l’Organisation de Shanghai pour la coopération. 

Il y déclare que la pandémie a intensifié les vulnérabilités, les inégalités et les fragilités dans le monde entier et que le redressement nécessitera la coopération internationale pour protéger les vies et les moyens de subsistance et maintenir à flot les économies et les entreprises.  

Le Secrétaire général ajoute qu’il compte sur le ferme engagement des États membres de l’Organisation de Shanghai pour la coopération et salue leur appui à son appel à un cessez-le-feu mondial. 

Prix Théodor Herzl

Hier soir, dans son message au Congrès juif mondial après avoir reçu le prix Theodor Herzl, le Secrétaire général a souligné que ces derniers mois, un courant constant de préjugés a continué de rouiller notre monde: les attaques, les harcèlements et les vandalismes antisémites, le déni de l’Holocauste; et une procédure d’aveu dans un complot néonazi contre une synagogue.    Avec la COVID-19, un autre virus s’est propagé, a dit le Secrétaire général, en citant, l’antisémitisme et la haine sous toutes ses formes.  

Il a estimé que la désinformation et les théories du complot ont pris une ampleur alarmante.  Elles prennent différentes formes, a-t-il dit, mais elles diffusent toutes le même venin: la déshumanisation et les attaques contre les juifs, les musulmans, les migrants, les réfugiés et bien d’autres encore.

Nous devons nous élever contre la haine sous toutes ses formes, a souligné le Secrétaire général.

Vice-Secrétaire générale   

Aujourd’hui, la Vice-Secrétaire générale de l’ONU s’est rendue dans l’État de Borno, dans le nord-est du Nigéria.  À Banki, une ville frontalière du Cameroun, elle a visité un camp de déplacés et s’est entretenue avec des réfugiés nigérians qui reviennent du Cameroun.    

En plus des problèmes liés à la sécurité et aux besoins humanitaires croissants, Mme Amina Mohammed a vu de ses propres yeux les efforts déployés par les autorités, les ONG et leurs partenaires pour répondre à l’impact de la COVID-19 dans certaines des communautés les plus vulnérables du pays.    

Plus tard à Maiduguri, Mme Mohammed s’est entretenue avec le Gouverneur de l’État de Borno.  Elle a visité une école secondaire de filles et discuté avec les collègues de la communauté humanitaire.    

La Vice-Secrétaire générale est de retour à Abuja où elle doit poursuivre sa mission demain.  

Tempête tropicale Eta

Au Honduras, les agences de l’ONU et les ONG ont lancé hier une évaluation rapide qui devrait s’achever jeudi prochain.  À ce jour, avec leurs partenaires, les agences ont distribué près 19 000 produits d’hygiène, de santé et kits alimentaires; 500 abris et près de 11 000 rations alimentaires et autres kits.  Les préparatifs sont en cours pour distribuer plus de 150 000 rations alimentaires dans les abris.  Quelque 340 000 produits de dépistage de la COVID-19 et 46 000 kits de protection individuelle ont aussi été distribués dans les abris. 

Au Guatemala, 135 000 litres d’eau potable ont été distribués alors que le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) offre des kits d’hygiène et du matériel de protection aux écoles.  

Au Nicaragua, les produits de protection individuelle sont également fournis, y compris 26 000 blouses, calots et masques chirurgicaux jetables, en plus de 1 370 masques de protection faciale aux professionnels de la santé dans les zones touchées.  

À El Salvador, 7 000 kits d’hygiène ont été distribués.  L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) aide aussi les familles touchées dans les zones rurales, en distribuant du matériel à quelque 20 000 fermiers.  Le Programme alimentaire mondial (PAM) a débloqué la somme de 250 000 dollars pour une aide alimentaire d’urgence. 

Mali

L’ONU est très heureuse d’annoncer que le général Bettina Patricia Boughani, de la France, sera la prochaine Commissaire de police à la Mission au Mali (MINUSMA).  Elle commandera la plus grande composante Police des Nations Unies et devrait prendre ses fonctions dès le mois de janvier. 

Le général de gendarmerie Boughani devient ainsi la première femme à diriger la composante Police des Nations Unies au Mali, laquelle compte en ce moment près de 1 700 officiers de police issus de 29 pays, dont 221 femmes.  Le général Boughani a une vaste expérience du commandement qu’elle a acquise dans divers postes au sein de la Gendarmerie française.  Elle a aussi une bonne expérience des Nations Unies.  L’ONU remercie son prédécesseur M. Issoufou Yacouba qui est intervenu au Conseil de sécurité vendredi dernier.

COVID-19 / Migrants et déplacés    

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et le Programme alimentaire mondial (PAM) préviennent que la COVID-19 pourrait aggraver la situation de plus de personnes encore, étant donné que la faim augmente dans les communautés de migrants et de déplacés.  

Dans le monde, quelque 164 millions de travailleurs migrants, en particulier ceux du secteur informel, sont parmi les plus touchés par la pandémie.  

Un rapport de la Banque mondiale indique que les envois de fonds des migrants devraient chuter de 14% dans les pays à faible et moyen revenu d’ici à 2021 et que cela aura des conséquences sur la sécurité alimentaire, lesquelles conséquences pourraient être dévastatrices.

Lacroix – COVID

Comme il l’a annoncé ce matin dans un tweet, M. Jean-Pierre Lacroix, Secrétaire général adjoint aux opérations de paix, a été testé positif de la COVID-19.  Le diagnostic a été posé alors qu’il était au Portugal pour assister à une réunion sur la résolution 1325 du Conseil de sécurité. 

Dès qu’il a reçu les résultats de son test, le Secrétaire général adjoint l’a notifié aux autorités nationales et s’est isolé à Lisbonne.  Il est asymptomatique et restera isolé pendant le nombre de jours requis, conformément aux directives médicales.  Le traçage des contacts a été immédiatement lancé.

L’ONU remercie le Gouvernement portugais pour le test et l’appui logistique.  Le moral de M. Lacroix est bon.

Journée internationale de la science au service de la paix et du développement

La Journée internationale est commémorée aujourd’hui sur le thème « La science pour et avec la société », lequel thème met l’accent sur les efforts contre la pandémie. 

Dans son message, la Directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Mme Audrey Azoulay, souligne que la science jouera un rôle important pour sortir de la crise et contribuera à créer des sociétés plus justes, plus compatissantes et plus durables.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.