Imprimer
dbf200811
11 août 2020

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 11 août 2020

(La version française du Point de presse quotidien
n’est pas un document officiel des Nations Unies
)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Liban

Le système de l’ONU intensifie ses efforts pour aider la population libanaise suite à l’explosion qui s’est produite il y a une semaine dans le port de Beyrouth.  Une évaluation rapide des 55 centres de santé primaires situés dans les zones de l’explosion montre qu’environ 35% d’entre eux ont subi des dommages modérés à graves.  L’endommagement du port pourrait également aggraver les problèmes d’approvisionnement en nourriture du Liban. 

Le Directeur exécutif du Programme alimentaire mondial (PAM), M. David Beasley, est actuellement dans le pays pour y évaluer les besoins.  En guise de réponse immédiate après les explosions, le PAM a alloué des colis alimentaires à 5 000 ménages très vulnérables et se prépare à augmenter son action si nécessaire. 

De son côté, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) indique qu’une cargaison de 18 tonnes d’équipements de protection individuelle a atterri à Beyrouth ce matin.  Les premières informations indiquent que de nombreux centres de santé et établissements de soins primaires ont été endommagés ou sont hors service.  L’OMS soutient le ministère libanais de la santé publique pour procéder à une évaluation détaillée des dommages et du fonctionnement des établissements de santé à Beyrouth. 

En coordination avec les autorités et la Croix-Rouge libanaises, une évaluation rapide des besoins en termes d’abris a identifié les districts proches du site de l’explosion comme étant des zones prioritaires. 

L’UNICEF, quant à lui, indique que les évaluations de l’éducation indiquent qu’une vingtaine d’écoles techniques ont été endommagées.  L’administration préventive de vaccins contre le tétanos aux blessés compte parmi les priorités, et des fournitures d’équipement de protection individuelle sont en route, indique l’UNICEF. 

La conférence de promesses de dons coprésidée, dimanche, par le Gouvernement français et l’ONU a jusqu’à présent généré plus de 250 millions d’euros en promesses de dons. 

Le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le Liban, M. Jan Kubis, a informé les membres du Conseil de sécurité, lors d’une séance à huis clos, de l’évolution de la situation dans le pays depuis la publication du dernier rapport du Secrétaire général sur la mise en œuvre de la résolution 1701 (2006).  Le Secrétaire général adjoint aux opérations de paix, M. Jean-Pierre Lacroix, a également fait un exposé sur l’évolution de la situation dans la zone d’opération de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL), ainsi que sur le renouvellement du mandat de la FINUL.  Le renouvellement du mandat devrait être mis aux voix par le Conseil de sécurité le 27 août. 

Sur le terrain, la FINUL continue de travailler en étroite coordination avec les Forces armées libanaises et se tient prête à aider les Forces armées et le peuple libanais en ces temps difficiles.  La FINUL reste pleinement déterminée à s’acquitter de son mandat conformément à la résolution 1701 et les Casques bleus travaillent 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 pour surveiller et maintenir la cessation des hostilités le long de la Ligne bleue. 

Yémen

Les pluies d’une intensité inhabituelle qui se sont abattues sur le Yémen tout au long de 2020, y compris des crues soudaines mensuelles qui se produisent depuis mars, ont affecté au moins 16 des 22 provinces du pays.  Les autorités locales estiment que 130 personnes sont mortes et plus de 120 autres ont été blessées dans les provinces du nord du pays.  Les inondations ont entraîné des déplacements répétés de personnes, avec environ 29 000 individus déjà déplacés dans les zones touchées. 

Les organisations humanitaires évaluent la situation et mobilisent une aide d’urgence, notamment des articles de secours pour les familles touchées par les inondations. 

Les restrictions de mouvement imposées en raison de la COVID-19 et les fournitures non alimentaires en quantité limité entravent la réponse humanitaire. 

À ce jour, le Plan d’intervention humanitaire du Yémen n’est financé qu’à hauteur de 21%.  Les donateurs sont exhortés à s’acquitter immédiatement de toutes les promesses de contributions restantes et d’envisager d’augmenter leur soutien. Le financement limité provenant des donateurs oblige des programmes de base à fermer ou à réduire le soutien dans différents secteurs, y compris l’alimentation, l’eau, la santé et la nutrition. 

Soudan du Sud 

La Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) indique avoir reçu des informations des autorités de Tonj selon lesquelles plus de 70 personnes auraient été tuées et des dizaines d’autres blessées lors d’affrontements entre des membres de la Force sud-soudanaise de défense du peuple et des civils armés au cours du week-end.  

Les violences ont été déclenchées par un désaccord sur un exercice de désarmement en cours dans la région.  Au cours des combats, le marché local de Romich aurait été pillé et certains magasins incendiés.  De nombreuses femmes et enfants ont fui, craignant pour leur vie. 

Une patrouille de la MINUSS est en route pour évaluer la situation sécuritaire. 

La Mission exhorte tous ceux qui sont impliqués dans la violence à déposer les armes et à aider à rétablir le calme pour le bien de leurs communautés.  La MINUSS continue d’intervenir auprès des dirigeants politiques et communautaires pour prévenir de nouveaux conflits.  Elle appuiera les efforts de réconciliation et de consolidation de la paix menés au niveau local. 

Soudan/Tchad

Le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) a indiqué, aujourd’hui, que les affrontements dans la région du Darfour occidental, au Soudan, ont contraint les réfugiés à chercher refuge au Tchad voisin. 

Depuis la fin du mois de juillet, les troubles ont touché quelque 20 000 personnes au Darfour occidental, au Soudan, faisant des dizaines de morts. 

Au moins 2 500 personnes ont fui vers le Tchad, la grande majorité d’entre elles étant des femmes et des enfants. 

Abyei

La Force intérimaire de sécurité des Nations Unies pour Abyei (FISNUA) indique qu’une attaque s’est produite samedi, dans le village d’Ibrahim, au cours de laquelle trois personnes ont été tuées, dont un garçon de quatre ans.  

Les Casques bleus ont été immédiatement déployés dans la région lorsqu’ils ont entendu des coups de feu, mais n’ont pas trouvé les assaillants.  La police de l’ONU s’est également rendue auprès du chef suprême de Ngok Dinka pour aider à désamorcer les tensions. 

République démocratique du Congo

En République démocratique du Congo (RDC), la violence dans la province du Sud-Kivu touche un nombre croissant de personnes.  

L’UNICEF fourni une assistance à 40 000 personnes qui ont fui la violence depuis le mois de mai et qui se sont réfugiées dans la forêt, près de Mikenge.  Le Fonds averti que des milliers de personnes déplacées dans les hauts plateaux du Sud-Kivu ont un besoin urgent de nourriture, d’abris, de soins de santé et d’aide à l’éducation.  L’UNICEF appelle les partenaires humanitaires à intensifier leurs interventions dans la région.

Inondation en Asie

Les agences humanitaires indiquent qu’au Bangladesh, la population connait les pluies de mousson les plus fortes et les plus longues depuis des années, un quart du pays étant inondé.  Au moins 5,4 millions de personnes ont été touchées par de graves inondations, avec 11 000 ménages déplacées et 135 personnes tuées.  Les partenaires humanitaires travaillent avec le Gouvernement pour fournir de la nourriture, des abris, de l’eau potable, des fournitures d’hygiène et d’autres articles.  Un plan d’intervention de 40 millions de dollars a été lancé pour aider plus d’un million des personnes les plus nécessiteuses du pays.  

En Inde, la mousson aurait fait plus de 770 morts.  Selon les autorités, plus de 500 000 personnes ont été évacuées.  L’ONU est prête à fournir un soutien humanitaire aux communautés les plus vulnérables et les plus durement touchées en Inde.  

La péninsule coréenne a également connu de fortes pluies.  En République populaire démocratique de Corée (RPDC), les pluies exceptionnellement abondantes qui sont tombées ce mois-ci ont provoqué des inondations.  L’équipe de pays de l’ONU est en contact avec les autorités et est prête à soutenir sa réponse aux communautés les plus vulnérables si cela s’avère nécessaire et que demande en est faite.

COVID-19/Pacifique

Dans la région du Pacifique, l’équipe de l’ONU, dirigée par le Coordonnateur résident aux Fidji, M. Sanaka Samarasinha, organisera un concert virtuel intitulé « Pacific Unite: Saving Lives Together ».  Prévu le 15 août, celui-ci réunira des artistes locaux, régionaux et internationaux pour rendre hommage aux travailleurs essentiels de la région et contribuer à renouveler l’appel du Secrétaire général à la solidarité mondiale dans la lutte contre le virus par le biais de la musique et de l’art.  

Le concert invitera les dirigeants mondiaux à bâtir un Pacifique plus inclusif et résilient et une communauté mondiale plus durable et plus équitable.  

La Vice-Secrétaire générale, Mme Amina J. Mohammed, y participera par visioconférence, de même que le Prince Charles, Prince de Galles ainsi que les Premiers Ministres des Fidji, M. Frank Bainimarama, et de la Nouvelle-Zélande, Mme Jacinda Ardern.  Le concert sera présenté dans quelque 17 pays du Pacifique et sera diffusé en direct sur www.webtv.un.org, de l’ONU le 15 août à 19 heures aux Fidji, 3 heures à New York.

Afghanistan/Pakistan – vaccination contre la polio

L’UNICEF a indiqué aujourd’hui que les campagnes de vaccination contre la polio ont repris en Afghanistan et au Pakistan, quelques mois après que la COVID-19 ait laissé 50 millions d’enfants sans leur vaccin antipoliomyélitique.   

En Afghanistan, les programmes de vaccination contre la polio ont repris dans trois provinces en juillet.  Une deuxième campagne couvrant près de la moitié du pays débutera ce mois-ci.  

Au Pakistan, une première série de vaccinations a eu lieu à la fin du mois de juillet, couvrant environ 780 000 enfants.  Une campagne nationale de vaccination devrait commencer plus tard ce mois-ci.   

L’UNICEF a déclaré que, bien que tous les efforts soient déployés pour atteindre les enfants dans les deux pays, il craint que jusqu’à un million d’enfants en Afghanistan risquent de ne pas y avoir accès car la vaccination porte-à-porte n’est pas possible dans certaines régions.  Au Pakistan, la suspension des campagnes de vaccination a également entraîné la propagation et l’introduction de la maladie dans de nouvelles régions du pays.  

Éducation

« Éducation sans délai », le fonds mondial pour l’éducation en cas d’urgence, a publié aujourd’hui son rapport annuel.   

L’an dernier, les activités financées par le fonds ont atteint 2,6 millions d’enfants et de jeunes touchés par des crises.  Près de la moitié des bénéficiaires étaient des filles, et plus d’un tiers d’entre elles étaient réfugiées ou déplacées.   

Alors que le monde tente de faire face à l’impact de la pandémie sur l’éducation et de répondre à l’appel du Secrétaire général pour éviter une catastrophe générationnelle qui pourrait saper des décennies de progrès, « Éducation sans délai » et ses partenaires s’efforcent de mobiliser d’urgence 310 millions de dollars supplémentaires pour soutenir la réponse d’urgence en matière d’éducation dans le contexte de la COVID-19, ainsi que d’autres crises en cours.  La Directrice du Fonds, Mme Yasmine Sheshif, a indiqué que l’objectif est d’atteindre près de 9 millions d’enfants par an.   

Le rapport est disponible en ligne et une discussion de haut niveau sur le plaidoyer, organisée à l’occasion du lancement, est prévue demain matin.  

Visites virtuelles du Siège de l’ONU

Alors que le Siège de l’ONU demeure fermé au public, le Centre des visiteurs de l’ONU a annoncé aujourd’hui qu’il propose des visites et des séances d’information virtuelles.   

En prenant part à une visite virtuelle d’une heure avec l’un des guides multilingues de l’ONU, les participants feront un voyage en direct à travers l’histoire de l’ONU qui mettra l’accent sur les travaux actuels de ses principaux organes.  Ils apprendront comment l’ONU aborde des questions telles que le désarmement, la paix et la sécurité, le développement et les droits de l’homme.   

Grâce à cette expérience interactive, les visiteurs en ligne pourront également admirer la salle de l’Assemblée générale et celle du Conseil de sécurité, ainsi que certaines des œuvres d’art exposées au Siège de l’ONU.  

Le Services des visiteurs a également créé une visite en ligne spécifiquement conçue pour les plus jeunes enfants, à l’image de leurs visites sur place.  

Les visiteurs peuvent faire leur réservation au site https://visit.un.org/

Contributions financières

La Tunisie a payé la totalité de sa quote-part au budget ordinaire de 2020 de l’ONU.  Elle est le cent-huitième État Membre à jour de ses contributions.  

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.