Print
Dbf200721
21 Juillet 2020

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 21 juillet 2020

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Moyen-Orient

Intervenant par visioconférence devant le Conseil de sécurité ce matin, le Coordonnateur spécial pour le processus de paix au Moyen-Orient, M. Nickolay Mladenov, a déclaré que, ces dernières semaines, la région et la communauté internationale dans son ensemble ont continué d’exprimer leur ferme rejet de l’annexion.  Il a réitéré l’appel du Secrétaire général engageant le Gouvernement israélien à renoncer à ses projets d’annexer certaines parties de la Cisjordanie occupée.

M. Mladenov a ajouté que le Secrétaire général et l’ONU poursuivront leurs efforts pour ressusciter le dialogue entre toutes les parties prenantes, sans conditions préalables, dans l’intérêt de la paix et d’une résolution négociée du conflit.

Malheureusement, a déclaré M. Mladenov, la situation sur le terrain est rapidement affectée par l’augmentation dramatique des cas de COVID-19 en Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est, et en Israël.  Le défi de faire face à l’augmentation rapide des cas en Cisjordanie et de renforcer les efforts de prévention à Gaza a été considérablement aggravé par la fin de la coordination entre l’Autorité palestinienne et Israël, a indiqué M. Mladenov.

En réponse, a-t-il noté, l’ONU s’est impliquée auprès de toutes les parties pour assurer la fourniture continue et sans entrave de l’aide humanitaire.

Le Coordonnateur spécial a averti que la férocité du virus et son effet dévastateur sur les plans humain et économique exigent des mesures extraordinaires - des mesures qui doivent dépasser la politique habituelle.

RCA

En République centrafricaine, les opérations menées contre le groupe armé 3R se poursuivent.  Celles-ci visent à protéger les civils et à assurer la liberté de mouvement dans les zones où le groupe armé est actif.

Ce week-end, des Casques bleus ont rencontré des éléments du 3R dans la préfecture de Mambéré-Kadéï, dans l’ouest du pays, et ont forcé le groupe à quitter la zone.

Ils ont également repoussé une attaque à Gedze, dans la préfecture voisine de Nana-Mambéré.  Dans cette région, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) procède également à une évaluation au sol, à la suite d’une opération aérienne.

Les Casques bleus continuent de renforcer leurs positions dans la région pour assurer la mise en œuvre effective de leur mandat, notamment la protection des civils.

La MINUSCA continue également d’intervenir auprès les garants de l’Accord de paix pour faciliter le dialogue entre les dirigeants du 3R et le Gouvernement.

COVID-19/Tchad

Le Tchad compte près de 900 cas confirmés de COVID-19 et plus de 70 décès.

Alors que le pays prévoit de rouvrir, l’équipe de l’ONU, dirigée par la Coordonnatrice résidente, Mme Violet Kakyomya, contribue à renforcer la capacité des centres de santé d’urgence à traiter de nouveaux patients potentiels tout en appuyant le redressement socioéconomique.

Sur le plan de la santé, le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) a fourni une tente à l’autorité nationale de l’aviation civile pour mettre les passagers en quarantaine.  Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a fourni des lits, des respirateurs et d’autres fournitures aux centres de santé, tandis que l’UNICEF a organisé des campagnes de communication sur la prévention des infections.

L’équipe de l’ONU soutient également les personnes les plus vulnérables, y compris les réfugiés.  Le HCR a creusé deux nouveaux puits pour éviter les encombrements aux points d’eau et a fait don de produits désinfectant aux camps de réfugiés.  Le PNUD forme des agents des forces de l’ordre pour prévenir la propagation de l’infection dans les établissements pénitentiaires.

Concernant les écoles, l’UNESCO forme des enseignants à l’apprentissage à distance et a fourni des dizaines de tentes, de dispositifs GPS et d’ordinateurs dans la région du lac Tchad.

Bangladesh/Inondations

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaire (OCHA) indique que le Bangladesh connaît ce qui pourrait être la plus longue période inondation depuis 1988.

À ce jour, plus de 2,4 millions de personnes dans 18 districts ont été touchées par les inondations, dont 56 000 personnes qui ont été déracinées et qui ont trouvé refuge dans des abris gouvernementaux.  Les inondations auraient fait au moins 54 morts.

L’ONU et ses partenaires humanitaires aident le Gouvernement à faire face à la situation en fournissant de la nourriture, des installations de purification de l’eau, des trousses d’hygiène et des kits dignité, ainsi que des abris d’urgence.

Le Fonds central pour les interventions d’urgence (CERF) a récemment fourni 5,2 millions de dollars aux agences de l’ONU pour aider les familles les plus à risque.

La riposte à l’inondation est compliquée par le fait que ces efforts se déroulent alors que le Bangladesh répond également à la pandémie de COVID-19 et se remet du passage du cyclone Amphan.

Forêts

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a publié aujourd’hui son rapport sur l’évaluation des ressources forestières mondiales et sa première plateforme interactive en ligne qui contient des analyses régionales et mondiales détaillées des forêts de 236 pays et territoires.

Grâce à cette plateforme, les utilisateurs peuvent consulter plus de 60 indicateurs forestiers à travers les pays et les régions et télécharger les données demandées dans un format numérique non propriétaire.  La plateforme permettra à la FAO de mieux répondre à la déforestation et à la dégradation des forêts, de prévenir la perte de biodiversité et d’améliorer la gestion durable des forêts.

Société de musique de chambre

La Société de musique de chambre de l’ONU, en partenariat avec la campagne ONU75 et l’UNESCO, organise un dialogue sur la musique et le cinéma sur le thème « Mieux reconstruire au travers du coronavirus et au-delà ».  Cet événement virtuel peut être visionné aujourd’hui, entre 14 heures et 15 h 30, sur la chaîne YouTube UN75.

L’événement sera animé par M. Ernesto Ottone Ramírez, Sous-Directeur général pour la culture de l’UNESCO.  Le Conseiller spécial du Secrétaire général pour les préparatifs de la commémoration du soixante-quinzième anniversaire des Nations Unies, M. Fabrizio Hochschild, et le responsable des arts et de la santé de l’Organisation mondiale de la Santé, M. Christopher Bailey, y participeront également.

Contribution financière

L’Ouzbékistan a versé la totalité de sa contribution au budget ordinaire de l’ONU, amenant à 106 le nombre d’États Membres à en avoir fait de même.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.