Print
dbf200707
7 Juillet 2020

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 7 juillet 2020

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Conseil de sécurité

Ce matin, lors d’une réunion du Conseil de sécurité sur les opérations de paix et les droits de l’homme, la Haut-Commissaire aux droits de l’homme, Mme Michelle Bachelet, a déclaré qu’alors que la COVID-19 continue de progresser, ses conséquences sur la santé, les sociétés et les économies menacent le développement et alimentent ou créent de nouvelles tensions. 

Les composantes des droits de l’homme intégrées dans toutes les opérations de paix de l’ONU rapprochent les missions des personnes qu’elles servent, a-t-elle déclaré.  Elle a indiqué que seule une action de lutte contre les violations des droits de l’homme peut empêcher la reprise d’un conflit. 

Les opérations de paix de l’ONU sont parmi les réalisations les plus importantes de l’Organisation, a ajouté Mme Bachelet.  Elle a appelé les membres du Conseil à veiller à ce que les missions disposent des ressources nécessaires, ainsi que d’un solide soutien politique, afin que toutes les opérations de l’ONU se rassemblent autour d’une approche efficace commune face aux crises, de la prévention au relèvement. 

Le Chef de la Mission au Soudan du Sud (MINUSS), M. David Shearer, a également pris la parole lors de cette séance du Conseil.  Il a rappelé l’importance des droits de l’homme dans la mise en œuvre du mandat de sa mission. 

Japon 

Le Secrétaire général est profondément attristé par les informations faisant état de la mort d’au moins 40 personnes après les inondations et l’important glissement de terrain à Kumamoto, dans la région japonaise de Kyushu.  Le Secrétaire général présente ses sincères condoléances aux familles des victimes ainsi qu’au peuple et au Gouvernement du Japon. 

Libye 

L’ONU présente ses condoléances après la mort de deux démineurs humanitaires, dimanche, dans le sud de Tripoli.  L’ONU reste préoccupée par la menace que continuent de faire peser les engins explosifs laissés en l’état dans les quartiers civils du sud de Tripoli. 

Depuis la fin du mois de mai, ces engins auraient tué ou blessé 81 civils et 57 non-civils, dont des démineurs.

Mali 

Hier, dans la ville de Kidal, un véhicule de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), qui faisait partie d’un convoi logistique, a heurté une mine.  Trois Casques bleus ont été blessés, dont un gravement.  L’ONU leur souhaite un prompt rétablissement et assurera un suivi de cet incident. 

COVID-19 et maintien de la paix 

L’ONU remercie la République de Corée pour sa décision de fournir 60 000 masques faciaux afin de soutenir les efforts onusiens de lutte contre la pandémie de coronavirus dans deux missions de maintien de la paix de l’ONU, à savoir la Mission au Soudan du Sud (MINUSS) et la Mission pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO).

L’ONU salue la forte implication et le soutien de la République de Corée au maintien de la paix et attend avec impatience la Conférence ministérielle sur le maintien de la paix, que le pays accueillera en 2021.  Le Secrétaire général a été informé par la Mission permanente début juin que cet événement se tiendrait les 8 et 9 avril à Séoul, sous réserve naturellement des changements liés à la pandémie de COVID-19. 

Entre-temps, l’ONU continue de travailler avec les États Membres et les missions pour renforcer les systèmes médicaux et les mesures préventives.  La distanciation sociale, une hygiène adéquate et l’utilisation d’équipements de protection individuelle sont la première ligne de défense contre le virus. 

La riposte des missions de maintien de la paix de l’ONU à la COVID-19 reste guidée par quatre objectifs principaux: la protection de leur personnel et de leur capacité à poursuivre des opérations critiques; un appui pour contenir et atténuer la propagation du virus et veiller à ce que le personnel onusien ne soit pas un vecteur de contagion; un soutien aux autorités nationales, dans la mesure du possible, dans leur riposte au virus et enfin, naturellement, la protection des communautés vulnérables et la poursuite de l’exécution des mandats.

Au Soudan du Sud, la MINUSS forme de jeunes influenceurs communautaires dans l’État de l’Équatoria-oriental pour les sensibiliser à la COVID-19.  Les sessions de formation se sont déroulées au sein de communautés où aucune sensibilisation n’avait encore été menée.  Les personnes ainsi formées informeront les autres membres des risques comportementaux pendant la pandémie, afin que les communautés locales puissent œuvrer de concert pour prévenir la propagation du virus.  Des affiches et des brochures d’information en plusieurs langues font partie des outils utilisés et diffusés.

COVID-19 / Zambie

En Zambie, l’ONU et ses partenaires continuent de travailler avec le Gouvernement face à la COVID-19 et à ses répercussions.  L’ONU a aidé 166 établissements de santé et centres d’isolement à améliorer leurs infrastructures d’eau, d’assainissement et d’hygiène et a fourni du chlore, des stations de lavage des mains et des poubelles médicales.  Le personnel de l’ONU sur le terrain appuie également la fourniture de 10 ventilateurs.  L’ONU aide à distribuer des fournitures d’hygiène à plus de 700 écoles et appuie l’élaboration de messages sur la COVID-19 adaptés aux enfants qui seront diffusés à la radio dans les langues locales.  Plus d’un million de personnes ont reçu des messages sur les pratiques d’hygiène sûres, les services de lutte contre la violence sexiste et la prévention du virus.

À compter de ce mois-ci, et pour les six prochains mois, l’ONU fournira des transferts en espèces à quelque 656 000 personnes vulnérables et en situation d’insécurité alimentaire en Zambie.

Ouganda / Réfugiés

Le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) a indiqué aujourd’hui que plus de 3 000 réfugiés de la République démocratique du Congo (RDC) sont arrivés en Ouganda la semaine dernière, entre mercredi et vendredi, lors de l’ouverture temporaire de deux points de passage frontaliers dans le nord-ouest de l’Ouganda.

Le HCR et ses partenaires ont fourni des articles essentiels, notamment des tentes, des réservoirs d’eau et des toilettes, pour aider les réfugiés nouvellement arrivés.

Le HCR salue la décision du Gouvernement ougandais d’autoriser l’entrée de ce groupe de réfugiés dans le pays et d’y recevoir une aide vitale ainsi qu’une protection.  Le HCR indique que cet effort démontre comment, grâce à des quarantaines, des examens de santé et d’autres mesures, les États peuvent respecter leurs obligations en vertu du droit international pendant la pandémie tout en limitant la transmission potentielle du virus.

Développement durable

Le forum politique de haut niveau pour le développement durable a entamé ses travaux aujourd’hui sous le thème « Action accélérée et voies de transformation: une décennie d’action et des résultats pour le développement durable »

Cette année, le forum examine les graves répercussions de la pandémie sur les progrès accomplis dans la mise en œuvre du Programme 2030 et des objectifs de développement durable (ODD).  La séance d’ouverture d’aujourd’hui a examiné comment les ODD peuvent servir de guide pour mieux reconstruire et ne laisser personne de côté.  Elle a également souligné l’importance de la solidarité internationale et d’une réponse multilatérale à la pandémie.

Les dimensions régionales et les pays ayant différents niveaux de développement, y compris les pays à revenu intermédiaire, les données et les institutions chargées de l’élaboration de politiques intégrées, ont également occupé une place centrale lors de la séance du matin.

Dans l’après-midi, le forum devait discuter de la protection et de la promotion du bien-être humain et de l’élimination de la pauvreté, de l’élimination de la faim et de la réalisation de la sécurité alimentaire.

Beyond the Long Shadow

Les programmes de communication sur la traite transatlantique des esclaves, l’Holocauste et le génocide des Tutsis au Rwanda en 1994 du Département de la communication globale lancera demain, à 11 heures, une série de discussions virtuelles intitulée « Beyond the Long Shadow: Engaging with Difficult Histories ».  Cette série vise à développer une compréhension plus profonde du legs de ces histoires douloureuses et de réfléchir à la meilleure façon de construire un monde juste, où tous peuvent vivre dans la dignité et la paix.

Dans le premier épisode, un groupe d’experts examinera le rôle que les statues, les monuments commémoratifs, les musées et la commémoration après les crimes d’atrocité peuvent jouer pour promouvoir les intérêts de la justice.

Cet événement peut être visionné sur  https://bit.ly/2VMIsLB

Semaine virtuelle de la lutte contre le terrorisme – exposition

Dans le contexte de la Semaine virtuelle de la lutte contre le terrorisme qui a débuté hier, le Centre des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme a lancé, aujourd’hui, une exposition virtuelle qui présente son travail pour prévenir et combattre le terrorisme et l’extrémisme violent grâce au renforcement des capacités dans le monde.

L’exposition peut être visionnée en ligne sur http://www.un.org/counter-terrorism-expo.

Contributions financières

Les Îles Marshall ont versé la totalité de leur contribution au budget ordinaire de l’ONU, amenant à 103 le nombre d’États Membres à en avoir fait de même.

Invités du point de presse

Le Secrétaire général adjoint aux affaires économiques et sociales, M. Liu Zhenmin, la Chef du Service des services statistiques du Département des affaires économiques et sociales (DAES), Mme Francesca Perucci, et la Chef de la Section de la surveillance des objectifs de développement durable du DAES, Mme Yongyi Min, étaient les invités du point de presse.

Ils ont fait le point sur les principales conclusions du rapport 2020 sur les ODD qui a été lancé en début de journée, lors de l’ouverture du forum politique de haut niveau pour le développement durable.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.