Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 25 février 2020

dbf200225
25 février 2020

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 25 février 2020

 (La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Secrétaire général

Le Secrétaire général a quitté Genève pour New York.

À la séance inaugurale du nouveau Groupe de travail de haut niveau sur les déplacements internes, le Secrétaire général a appelé ce matin la communauté internationale à faire face à la question dévastatrice et complexe des déplacements.

Il a jugé inacceptable que des millions de gens soient brutalement délogés de leur maison et qu’ils traînent sans solution pendant des années.  Être déplacé ne devrait pas devenir un problème interminable, a-t-il dit.

Le Secrétaire général s’est dit confiant que le Groupe de travail de haut niveau apportera des idées fraîches pour prévenir les déplacements forcés, mieux protéger et aider les déplacés, et identifier des solutions plus rapides.

Le Secrétaire général a aussi dialogué avec des jeunes de l’Institut de hautes études internationales et du développement de Genève, dans le cadre des conversations mondiales qu’il tient à l’occasion du soixante-quinzième anniversaire des Nations Unies.

Vice-Secrétaire générale

La Vice-Secrétaire générale de l’ONU était aujourd’hui au Zimbabwe.  Elle a prononcé un discours à la sixième session du Forum régional africain sur le développement durable.  Elle a indiqué que 2020 est l’occasion pour chacun de nous de changer de voie et de lancer la Décennie d’actions et de réalisations des objectifs de développement durable.

Au moment où nous commençons cette décennie excitante, a-t-elle dit, il est vital que nous reconnaissions les progrès enregistrés en Afrique sur de multiples fronts.  Elle a affirmé que l’Afrique continue à abriter certaines des économies dont la croissance est la plus rapide, les projections demeurant stables pour 2020.  La proportion des personnes qui vivent dans la pauvreté a chuté de 34,5% en 2015 à 32,5% en 2019.

La Vice-Secrétaire générale a ajouté que pour l’Afrique et le reste du monde, nous devons accélérer le rythme et l’ampleur de notre action collective.

Hosni Mubarak

Le Secrétaire général a envoyé une lettre de condoléances au Gouvernement de l’Égypte et à la famille de l’ancien Président Hosni Mubarak, dont la mort a été annoncée aujourd’hui.

Dans sa lettre, le Secrétaire général dit que le Président Mubarak a jouté un rôle important dans les efforts diplomatiques déployés dans tout le Moyen-Orient, y compris en promouvant la paix entre Israéliens et Palestiniens et en appuyant l’action de la Ligue des États arabes pour mettre fin au conflit dans la région.

Le Secrétaire général a réaffirmé l’engagement des Nations Unies à continuer de travailler avec le Gouvernement et le peuple d’Égypte pour faire avancer la démocratie dans le pays, le respect des droits de l’homme et la prospérité économique dans l’intérêt de tous les Égyptiens.

Syrie

L’ONU est toujours préoccupée par la sûreté et la protection de plus de trois millions de personnes à Edleb et dans les zones environnantes, alors que les frappes aériennes et les bombardements continuent de peser lourdement sur la population civile.

Les informations parlent de la poursuite des hostilités dans plusieurs parties du nord-ouest de la Syrie, dont des frappes aériennes dans 24 communautés au moins et des bombardements dans 20 communautés, ces dernières 24 heures.  Deux civils auraient été tués et six autres blessés pendant des combats nocturnes.

Les dernières estimations montrent que dans le nord-ouest de la Syrie quelque 948 000 personnes ont fui de chez elles, depuis le 1er décembre, ce qui est une augmentation de quelque 73 000 par rapport à la semaine précédente.

Hier, l’ONU a lancé le Plan de préparation et de réponse humanitaires révisé pour le nord-ouest.  Révisé pour répondre à l’augmentation des besoins, le Plan vise à fournir une aide humanitaire à au moins 1,1 million de personnes pour un coût total de 500 millions de dollars.

Dans le même temps, l’ONU recherche toujours un accès amélioré aux populations dans le besoin, y compris dans les zones affectées par le conflit.  Des discussions sont en cours avec la Turquie pour accroître la capacité de l’aide transfrontalière de 50 camions par jour à 100.  L’ONU organise également des missions d’évaluation pour identifier les besoins des civils qui sont toujours dans les zones des anciennes lignes de front.

Yémen

Le Bureau de l’Envoyé spécial du Secrétaire général pour le Yémen, M. Martin Griffiths, accueille les 26 et 27 février, une réunion consultative avec un groupe de personnalités publiques et politiques yéménites à Amman en Jordanie.

La réunion rassemble un groupe varié de parties prenantes yéménites, hommes et femmes, dont des membres de certains partis politiques et des personnalités publiques indépendantes.  Les discussions vont porter sur les approches susceptibles de relancer officiellement les pourparlers de paix sous les auspices des Nations Unies.

Les participants devraient avoir un dialogue constructif sur les moyens d’assurer un processus inclusif et capable d’apporte une paix durable au Yémen.

Criquets

Le Directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d’urgence et le Directeur exécutif du Programme alimentaire mondiale (PAM) ont appelé aujourd’hui à une augmentation de fonds pour s’attaquer à l’invasion des criquets.

Le 20 janvier dernier, la FAO avait lancé un appel à la collecte d’une somme de 76 millions de dollars pour combattre ce fléau mais les ressources pour contrôler l’invasion avaient été lentes à venir.

Les trois personnalités disent que comme depuis lors, les criquets ont poursuivi leur invasion dans toute l’Afrique de l’Est, le coût de la riposte a doublé pour se hisser à 138 millions de dollars.  Le PAM a prévenu que le coût des efforts pour contrer l’impact des criquets sur la sécurité alimentaire est à lui seul au moins 15 fois supérieur à celui de l’action pour contenir l’invasion.

À ce jour, seule une somme de 33 millions de dollars a été versée ou promise.

Somalie

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie, M. James Swan, a dit hier aux membres du Conseil de sécurité que 2020 pourrait être une année de transformation.

Il a prévenu que si les avancées techniques dans les domaines politique, sécuritaire, économique et humanitaire se sont poursuivies, elles peuvent néanmoins rapidement atteindre leur limite sans les accords politiques nécessaires.

Le Représentant spécial a aussi indiqué que la pire invasion de criquets que la Somalie n’ait jamais connue en 25 ans ajoute aux problèmes humanitaires extrêmes auxquels font face les populations les plus vulnérables du pays.

M. Swam a conclu en avouant attendre avec impatience que les leaders somaliens prennent les mesures audacieuses qu’il faut pour faciliter les progrès en cette année critique.

Burkina Faso

Près de 300 000 personnes ont été forcées de fuir de chez elles depuis le mois de décembre dernier.  À ce jour, environ 766 000 personnes sont des déplacés et plus de la moitié d’entre eux, soit 56%, n’ont pas d’abri adéquat voire pas d’abri du tout.

Ce mois-ci, le Fonds central pour les interventions d’urgence a débloqué une somme de 10 millions de dollars pour fournir abris, eau, assainissement, protection et soins de santé.

Toutefois, l’ONU et ses partenaires humanitaires cible 1,8 million de personnes et demande pour ce faire, une somme de 312 millions de dollars. 

Champions des objectifs de développement durable

Aujourd’hui en Norvège, la Première Ministre, Mme Erna Solberg, réunira un groupe de champions du Secrétaire général pour le développement durable et de représentants de l’ONU sur l’archipel norvégien de Svalbard pour assister à un nouveau dépôt de semences à la Réserve mondiale de semences de Svalbard.

La Réserve a été créée pour préserver une large variété de semences grâce à des duplicata ou à des exemplaires « supplémentaires » des semences stockées dans les banques de gènes à travers le monde.  Il est aussi question de compenser les pertes que ces banques subiraient en cas de crises mondiales ou régionales à grande échelle.

Mme Solberg sera accompagnée du Coprésident du Groupe des champions du Secrétaire général pour les objectifs de développement durable, M. Akufo-Addo du Ghana et de Mme Agnès Kalibata, Envoyé spéciale du Secrétaire général pour le Sommet de 2021 sur les systèmes alimentaires.

La Première Ministre et ses invités auront des réunions sur le développement durable et lanceront un appel à l’action sur la sécurité alimentaire, la préservation de la diversité génétique et la lutte contre les changements climatiques en appui à la Décennie d’actions et de réalisations des objectifs de développement durable.

Union postale

L’Union postale universelle (UPU) a salué aujourd’hui la reprise des échanges postaux internationaux entre le Qatar et l’Arabie saoudite, le Bahreïn, l’Égypte et les Émirats arabes unis.  Les colis transiteront par Oman.

L’accord fait suite à une réunion qui s’est tenue le 29 janvier dernier au siège de l’Union postale à Berne en Suisse, entre les représentants des pays concernés et le Directeur général de l’UPU, M. Bishar A. Hussein.

Tableau d’honneur

La Turquie, qui a payé la totalité de sa contribution au budget 2020 de l’ONU, a porté le nombre des pays qui ont fait de même à 54. 

 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.