Imprimer
CD/3833
1 décembre 2020

Séoul accueille la dix-neuvième Conférence conjointe République de Corée-Nations Unies sur les questions de désarmement et de non-prolifération

NEW YORK, 1er décembre (Bureau des affaires de désarmement) -- La dix-neuvième Conférence conjointe République de Corée-Nations Unies sur les questions de désarmement et de non-prolifération se tiendra du 2 au 4 décembre à Séoul, sur le thème des nouvelles technologies et de leur impact sur ces questions.

Une trentaine de représentants de gouvernements, d’organisations intergouvernementales, d’instituts de recherche, d’universités, d’ONG et du monde de l’industrie sont attendus à cette manifestations annuelle organisée par le Bureau des affaires de désarmement des Nations Unies, en coopération avec le Gouvernement de la République de Corée.  Pour la première fois, des jeunes représentant divers groupes présenteront leurs contributions, et partageront leurs points de vue, leurs perspectives et leurs préoccupations sur l’impact des nouvelles technologies sur la paix et la sécurité, dans un contexte où les systèmes d’armes autonomes, la sécurité spatiale, les missiles hypersoniques ou encore la biosécurité reçoivent une attention accrue dans le monde.

M. Ham Sang wook, Vice-Ministre des affaires étrangères de la République de Corée, et M. zumi Nakamitsu, Secrétaire général adjoint et Haut-Représentant des Nations Unies pour les affaires de désarmement, ouvriront les débats. 

Cette Conférence annuelle, qui se déroulera cette fois-ci dans un format virtuel, en raison des restrictions liées à la COVID-19, est devenue un forum important d’échanges de vues ouvert et constructif sur les problèmes actuels de la sécurité internationale, du désarmement, de la non-prolifération et du contrôle des armements, tant au niveau mondial que régional.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.