Imprimer
AG/12254
13 Juillet 2020

L’Assemblée générale autorise sa Commission budgétaire à reporter l’examen de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire et du dispositif de prestation de services centralisée

L’Assemblée générale a autorisé aujourd’hui sa Cinquième Commission chargée des questions administratives et budgétaires à reporter à la partie principale de sa soixante-quinzième session, soit entre septembre et décembre 2020, l’examen de la question du dispositif de prestation de services centralisée*.  La Cinquième Commission est également autorisée à reporter à la deuxième partie de sa reprise de session, soit en mai 2021, le rapport final sur la situation financière de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI)**.

Distanciation sociale oblige, l’Assemblée générale se prononce, depuis le 27 mars, par « la procédure d’approbation tacite » en vertu de laquelle son Président est autorisé à faire circuler auprès des États Membres des projets de résolution ou de décision.  Si aucune objection n’est soulevée, dans les 72 heures, les textes sont considérés comme adoptées et l’Assemblée en prendra note à la première réunion qu’elle organisera après la levée des mesures de précaution imposées par la pandémie de COVID-19.

*A/74/614/Add.1
**A/74/616/Add.1

 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.